Yvelines : une policière se suicide à son domicile – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

La jeune femme, âgée de 28 ans, travaillait en brigade de jour au commissariat de Sartrouville.

Une enquête est en cours pour déterminer si son geste a été motivé de par le contexte professionnel ou non.
Une enquête est en cours pour déterminer si son geste a été motivé de par le contexte professionnel ou non. HJBC – stock.adobe.com

Dans la nuit du 6 au 7 septembre, une policière de Saint-Germain-en-Laye s’est donné la mort avec son arme de service. Comme le rapporte Le Parisien , la jeune femme, âgée de 28 ans, travaillait en brigade de jour au commissariat de Sartrouville.

Toujours selon le quotidien francilien, elle aurait laissé une note sur laquelle il était écrit : «Puisque je ne compte pas». Comme le veut la procédure dans ces circonstances, une enquête est en cours pour déterminer si son geste a été motivé de par le contexte professionnel dans lequel elle évoluait ou par des raisons liées à sa vie privée.

Au moins deux représentants des forces de l’ordre se sont donnés la mort au cours du mois d’août. En 2019, 59 agents ont mis fin à leur jour, une hausse de 60% par rapport à l’année précédente. Le ministère de l’Intérieur a, entre autres, mis en place une ligne d’écoute anonyme, le 0805 230 405, pour tenter d’endiguer le terrible phénomène.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *