YouTube comme chaîne d’information

Spread the love
  • Yum

YouTube comme chaîne d’information, pourquoi pas ? La personnalisation des flux d’actualité sur la Toile n’a rien de nouveau, mais il semble que les habitudes changent du côté du géant du streaming. Selon une étude du Pew Research Center, 49% des Américains sont abonnés aux chaînes YouTube d’agences de presse ou de médias et un quart de la population dit s’informer sur cette plateforme.

Outre-Atlantique, la plateforme streaming de Google se transforme en média d’actualité. Pour en savoir plus, 12638 utilisateurs américains ont été interrogés et 377 chaînes d’information sur YouTube ont été suivies. Or, on remarque alors qu’un peu plus d’un quart de la population s’informe sur le réseau social. Une nouvelle tendance qui illustre le désamour pour les médias traditionnels et la prise de contrôle de l’information par les internautes, soulignent les analystes du Pew Research Center.

publicité

Chacun choisit ses actus et ses “YouTubers” !

Parmi les américains qui disent recevoir des informations via YouTube :  59% déclarent qu’il s’agit là d’un canal important pour eux afin de suivre l’actualité, et 13% n’hésitent pas à dire que c’est le canal d’information le plus important pour eux. D’ailleurs, la plupart des répondants ne voient aucun problème dans le fait de se tourner vers un site de streaming vidéo pour suivre l’actu. Pourtant, les analyses montrent que les abonnements à des chaînes d’information sur YouTube sont liés à 44% à la personnalité. Pour faire court, cela signifie que les internautes suivent des contenus pour le journaliste ou l’animateur qui les présente. Ce chiffre passe à 70% pour les chaînes YouTube dites indépendantes. Les journalistes enfilent ici une casquette de YouTubers !

Que font les utilisateurs ?

L’étude a cherché à comprendre les raisons qui motivent ces « nouveaux » consommateurs d’information et des données intéressantes ressortent. Tout d’abord, 66% des Américains interrogés déclarent que les vidéos d’actualité qu’ils visionnent les aident à mieux comprendre les événements actuels et 73% s’attendent à ce que les contenus regardés y soient exacts.

Sur YouTube, chacun trouve et suit ce qu’il veut, c’est là qu’est le piège. Les sources sont tellement multiples qu’un internaute va chercher des commentaires qui lui conviennent et des opinions auxquelles il adhère. Par exemple, les vidéos portant sur les théories du complot ont la cote et sont concentrées sur les chaînes « indépendantes ». Les médias classiques eux n’en font pas mention et sont boudés. 

Au-delà des chiffres, il est donc important de différencier actus et contenus formatés pour générer de l’audience. Évidemment, tout n’est pas à jeter parmi les images produites et publiées sur YouTube, mais il faut savoir faire la part des choses et être conscient que tout n’est pas bon à prendre sans un minimum d’esprit critique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *