Xiaomi a été placée sur liste noire… à cause de son fondateur

Spread the love
  • Yum

Depuis près de 2 ans, Huawei et quelques autres sociétés chinoises subissent les conséquences d’un conflit entre la Chine et les États-Unis. Aujourd’hui, Huawei est banni des États-Unis, et aucune société américaine ne peut travailler avec la firme de Shenzhen, ni même Google. Cela signifie que Huawei ne peut plus compter sur les services Google, ce qui rend les choses compliquées pour écouler des smartphones en Occident.

Alors que Ren Zhengfei, le CEO et fondateur de Huawei espérait voir la situation s’arranger avec le départ de Donald Trump, le président Biden ne semble pas de cet avis et a même évoqué de nouvelles mesures à l’encontre des sociétés chinoises. Comme nous l’avons expliqué, Huawei peine considérablement à écouler ses smartphones sans Android et services Google sur les marchés occidentaux. Cette situation qui au contraire semble faire le bonheur de fabricants tels que Vivo, Oppo, OnePlus, et bien évidemment Xiaomi.

Quel a été le raisonnement du gouvernement Trump ?

Xiaomi qui a été placé sur liste noire par Donald Trump en janvier dernier, quelques jours avant de quitter la Maison-Blanche. La liste sur laquelle a été placée Xiaomi est remplie d’entreprises considérées comme étant des “sociétés militaires communistes chinoises”. Bytedance, la société derrière TikTok, fait également partie de cette liste. Immédiatement, Xiaomi s’est dressée devant cette accusation en la qualifiant d’infondée et complètement fausse.

Aujourd’hui, le Wall Street Journal publie un article dans lequel on comprend mieux pourquoi les États-Unis ont choisi d’ajouter Xiaomi à cette liste noire. Selon ce média américain, le fautif ne serait autre que Lei Jun, le CEO et fondateur de Xiaomi. En 2019, ce dernier a reçu de la part du ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information chinois, le prix de “l’Entrepreneur exceptionnel du système socialisme à caractéristiques chinoises”.

Nous ne prenons en aucun parti dans cette décision, toutefois, il est important de noter qu’il s’agit de la première fois que l’on a accès au raisonnement du gouvernement américain pour placer des entreprises sur ces listes. Habituellement, il est impossible de savoir pourquoi telle ou telle entreprise a été placée sur liste noire.

Leave a Reply

%d bloggers like this: