Worldline s’offre Ingenico et donne naissance à un géant du paiement en ligne

Spread the love
  • Yum

Worldline s'offre Ingenico et donne naissance à un géant du paiement en ligne

Le groupe français de paiement Worldline a annoncé ce lundi vouloir finaliser le rachat de son concurrent, le français Ingenico. Cette opération, qui devrait prendre la forme d’une offre publique d’échange amicale valorisera Ingenico à 7,8 milliards d’euros, réglés en en numéraire et en actions.

Le nouvel ensemble, qui sera dirigé par Gilles Grapinet, le PDG de Worldline, deviendra le quatrième acteur mondial des paiements, enregistrant un chiffre d’affaires pro forma 2019 de 5,3 milliards d’euros, dont environ 2,5 milliards d’euros dans les paiements et services transactionnels, et totalisant un excédent brut opérationnel de 1,2 milliard d’euros sur l’exercice. Selon des résultats provisoires publiés ce lundi par les deux groupes, le chiffre d’affaires de Worldline a atteint l’an dernier 2,4 milliards d’euros, tandis que les revenus d’Ingenico ont atteint 3,4 milliards d’euros sur l’exercice. Ingineco fait par ailleurs figure d’acteur majeur des terminaux de paiements avec une part de marché de 37 % et plus de 30 millions d’unités installées dans le monde.

publicité

« Alors que le marché des paiements évolue extrêmement vite, et où la taille est cruciale, le rapprochement d’Ingenico avec Worldline s’aligne parfaitement avec notre vision stratégique », s’est réjoui son PDG Nicolas Huss lors de l’annonce de l’opération. Les directions des deux groupes ont indiqué que l’opération devrait déboucher sur des synergies « importantes d’environ 250 millions d’euros en rythme annuel en 2024 ». A noter qu’à l’issue de l’opération, les anciens actionnaires de Worldline, parmi lesquels figure Atos, détiendraient environ 65 % du nouveau groupe, tandis que ceux d’Ingenico en détiendront environ 35 %.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *