Wonder Woman 1984 en Day & Date : mission accomplie

Spread the love
  • Yum

 

Casse limitée en salles

publicité

Avec 40% des cinémas ouverts en Amérique du Nord, alors que la pandémie continue de frapper tout le continent nord-américain, Warner savait qu’il était impossible à « Wonder Woman 1984 » de réaliser les mêmes performances en salles que le précédent opus « Wonder Woman » sorti le 30 mai 2017. Cette année-là, « Wonder Woman » avait réalisé 103 millions de dollars de recettes le week-end de son ouverture sur un total monde de 822 millions de dollars pour toute sa durée d’exploitation.  Ce week-end, « Wonder Woman 1984 » a réalisé 16,7 millions de dollars de recettes dans 2150 salles aux Etats-Unis et au Canada ; dans le reste du monde le film réalise 68,3 millions de dollars de recettes pour un budget estimé à 200 millions de dollars. Sur les 7 films sortis le 25 décembre aux Etats-Unis, c’est Gal Gadot dans le rôle de Diana Prince qui réalise la meilleure performance devant Tom Hanks dans « News of the World » (2,4 millions de dollars de recettes sur 1900 écrans pour un budget de production de 38 millions de dollars). Avec de tels résultats, il est évident que les films qui sortent en salles sont loin de faire le plein de spectateurs ; d’autant que la situation varie d’un pays à l’autre.

 

Triplement du nombre d’heures visionnées en SVOD

Mais c’est surtout les performances de HBO Max que tout le monde du cinéma attend : sans donner de chiffres de visionnage précis, la direction de WarnerMedia a communiqué quelques tendances : près de la moitié des abonnés payants de HBO Max ont vu « WW84 », ainsi que des millions d’abonnés aux offres bundle. HBO Max aurait vu le nombre d’heures de visionnage de la journée de dimanche tripler par rapport à une journée moyenne du mois de novembre. Des indications très floues dans un contexte stratégique pour le studio qui a décidé de sortir ses 17 productions de 2021 sur le modèle de « Wonder Woman 1984 ».  Andy Forssell, vice-président exécutif et directeur général de la division “Direct to Consumer” de WarnerMedia a déclaré : « Wonder Woman 1984 a battu des records et dépassé nos attentes pour tous les indicateurs clés de fréquentation et d’abonnés au cours de ses premières 24 heures. L’intérêt et l’élan que nous constatons indiquent que cela va probablement se poursuivre bien au-delà du week-end. En ces temps très difficiles, il était agréable de donner aux familles la possibilité de profiter de ce film à la maison, là où le cinéma n’était pas une option ».

 

Du côté de Burbank, on positive ce lancement Day & Date si bien que le studio a annoncé mettre en route le troisième volet des aventures de Wonder Woman, une manière d’indiquer à Hollywood que la stratégie défendue par Jason Kilar est la bonne et qu’elle n’affecte en rien la vie des franchises. Reste à savoir combien de nouveaux abonnés HBO Max a vraiment gagné depuis le 25 décembre.

Leave a Reply

%d bloggers like this: