Windows 7 : un an après sa mort, ses utilisateurs existent encore

Spread the love
  • Yum

Windows 7 : un an après sa mort, ses utilisateurs existent encore

Dans un clin d’œil sincère à Monty Python, Windows 7 vous rappelle qu’il n’est pas encore mort.

Un an après que Microsoft a officiellement mis fin au support de son système d’exploitation, une population réduite, mais déterminée d’utilisateurs de PC préfère se battre plutôt que de changer. Combien d’entre eux ? Personne ne le sait avec certitude, mais leur nombre a considérablement diminué au cours de l’année dernière.

publicité

À la veille de l’échéance de fin de support de Windows 7 par Microsoft, j’ai consulté des experts en analyse et estimé que les propriétaires d’environ 200 millions de PC dans le monde ignoreraient cette échéance et continueraient à utiliser leur système d’exploitation préféré. Il s’agissait, il est vrai, d’une estimation approximative. (Si vous voulez faire le calcul vous-même, lisez mon post de l’année dernière, “It’s 2020 : How many PCs are still running Windows 7 ?”)

Pendant l’accalmie des vacances à la fin de l’année 2020, j’ai décidé de revenir sur le sujet et de publier la dernière mise à jour de ces chiffres.

Commençons par le United States Government Digital Analytics Program, qui indique le nombre total de visiteurs des sites web américains au cours des 90 derniers jours. L’un des ensembles de données comprend une analyse des visites de tous les PC sur Windows dans leurs différentes versions, ce qui en fait un outil idéal pour cette question.

Fin décembre 2019, 75,8 % de ces PC fonctionnaient sous Windows 10, 18,9 % étaient encore sous Windows 7, et seulement 4,6 % étaient équipés de Windows 8.x.

Un an après, alors que décembre 2020 touche à sa fin, la proportion de PC équipés de Windows 10 a augmenté de 12 %, pour atteindre 87,8 % ; le nombre de Windows 7 a chuté de plus de 10 points, pour atteindre 8,5 %, et la population des utilisateurs de Windows 8.x a encore diminué, pour atteindre 3,4 %. (L’ancien champion des systèmes d’exploitation pour PC, Windows XP, est désormais presque invisible, son nombre d’appareils ne représentant qu’une fraction du total).

Si mes calculs d’il y a un an étaient justes, cela signifie que plus de 100 millions de PC Windows ont été retirés, recyclés ou mis à niveau au cours des 12 derniers mois.

D’autres analyses racontent une histoire presque identique.

Chez NetMarketShare, par exemple, les chiffres à la fin de 2020 montrent que l’utilisation de Windows 10 a augmenté de 11 points, passant de 63,0 % à 74,0 %, tandis que l’utilisation de Windows 9 a chuté de 9,5 points, passant de 31,2 % à 21,7 %.

De même, StatCounter Global Stats a montré que le nombre de PC fonctionnant sous Windows 10 a augmenté de plus de 12 %, passant de 64,7 % à 76,0 %, tandis que la population de PC fonctionnant sous Windows 7 a chuté de près de 10 points pour atteindre 17,7 %.

La transformation de ces pourcentages en nombres entiers n’est malheureusement pas une simple question de division, car nous ne connaissons pas le dénominateur. Microsoft nous dit depuis des années que le nombre d’utilisateurs de Windows est de 1,5 milliard, mais j’ai estimé il y a un an que le nombre de PC Windows est probablement bien inférieur à cela, même avec une reprise des ventes de PC provoquée par la pandémie. Même en tenant compte de cette incertitude, il est clair qu’au moins 100 millions de PC fonctionnent encore sous Windows 7, et ce nombre pourrait être nettement plus élevé.

Certains de ces utilisateurs paient Microsoft pour avoir le privilège de recevoir des mises à jour de sécurité, bien qu’il ne soit pas clair combien d’entre eux font partie du programme Extended Security Update. Et ces clients subiront une plus grande pression pour obtenir une mise à jour en 2021, car le coût de ce programme devrait doubler.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply

%d bloggers like this: