Windows 11, Microsoft propose un nouvel outil pour vérifier la compatibilité de son PC

Spread the love
  • Yum

Un nouvel outil est désormais disponible pour savoir si son PC Windows 10 est compatible avec Windows 11. Microsoft propose de nouveau son application PC Health Check.

L’utilitaire PC Health Check a fait son apparition peu de temps après la présentation officielle de Windows 11. Son objectif était de proposer à l’utilisateur une solution rapide pour savoir si son ordinateur répondait aux exigences matérielles et logicielles pour passer à Windows 11. Malheureusement les choses ne se sont pas passées comme prévu et le logiciel a été retiré en raison de dysfonctionnement.

Il a fallu attendre plusieurs semaines pour qu’une nouvelle version trouve son chemin vers les serveurs de Microsoft. Elle est désormais disponible en téléchargement mais pas pour tout le monde. Nous sommes dans un cadre de test. PC Health Check est donc proposé au travers du programme Windows Insiders.

PC Health Check, votre PC est-il capable d’accueillir Windows 11 ?+

PC Health Check - Configuration compatible avec Windows 11

PC Health Check – Configuration compatible avec Windows 11

Sa finalité n’a pas changé puisqu’il s’agit toujours d’un moyen simple de savoir si le PC est compatible ou non avec le futur système d’exploitation de Redmond.  Il va s’assurer de la présence d’un processeur relativement récent, d’un module TPM 2.0 et du Secure Boot.

Pour le tester il faut vérifier l’architecture de son PC en se rendant à cette adresse

Paramètres > Système > À propos

Ensuite direction la page de téléchargement de Microsoft et sélectionnez la version de PC Health Check correspondant à son architecture. Enfin un double clic sur l’utilitaire lance son installation.

Windows 11 demande au minimum un processeur double cœurs 64-bit propulsé à 1 GHz, 4 Go de mémoire vive et  64 Go de stockage. A cela s’ajoute la nécessité d’un démarrage sécurisé compatible UEFI, du TPM 2.0 et d’une solution graphique prenant en charge l’API DirectX 12 / WDDM 2.x..

Ce dossier est cependant bizarre car Microsoft vient d’annoncer que les PC non pris en charge seront autoriser à installer Windows 11.

Leave a Reply

%d bloggers like this: