Windows 11 : Microsoft coupe les accès des bêta-testeurs aux PC jugés “inéligibles”

Spread the love
  • Yum

Windows 11 : Microsoft coupe les accès des bêta-testeurs aux PC jugés

Microsoft a commencé à déplacer les testeurs de Windows 11 vers Windows 10 si leurs PC ne répondent pas aux directives spécifiées par le géant américain pour sa nouvelle distribution. La direction de la firme de Redmond avait pourtant assuré en juin que cela ne se produirait pas avant que Windows 11 soit généralement disponible. Or, comme l’a indiqué l’état-major de Microsoft ce mardi, Windows 11 sera généralement disponible à partir du 5 octobre.

Les testeurs dont les appareils ne répondent pas à la barre ont ainsi eu la mauvaise surprise de voir depuis le début de la semaine ce message s’afficher sur leur moniteur : « votre PC ne répond pas à la configuration matérielle minimale requise pour Windows 11 », indique l’avertissement de Microsoft, relayé par BetaWiki. « Votre appareil n’est pas éligible pour rejoindre le programme Windows Insider sur Windows 11. Veuillez installer Windows 10 pour participer au programme Windows Insider dans le canal Release Preview. »

Un testeur ainsi coupé d’accès par Microsoft a indiqué qu’après avoir effectué une installation propre la nuit dernière et cliqué sur l’option Insider, il a vu un message indiquant que son PC n’était pas éligible. Aucun lien lui permettant de s’inscrire au programme Insider n’était affiché.

publicité

Quand c’est flou…

Microsoft n’a jamais été très clair concernant les exigences minimales requises pour installer Windows 11. La firme de Redmond a simplement annoncé disqualifier un certain nombre de PC pas très anciens de l’éligibilité à Windows 11, en raison de problèmes de sécurité et de fiabilité.

La semaine dernière, Microsoft a ajouté quelques processeurs à la liste des heureux “qualifiés” pour disposer de sa nouvelle distribution. Le géant américain a également créé une échappatoire permettant aux PC que Microsoft considère comme “inéligibles” pour obtenir la version de Windows 11 de fonctionner dans un “état non pris en charge”. Dans ce cas, cela signifie que ces PC peuvent ou non recevoir des mises à jour de sécurité et de pilotes via Windows Update.

La direction de Microsoft a indiqué qu’elle continuerait à prendre en charge Windows 10 jusqu’en octobre 2025. Les responsables du programme Insider ont averti les testeurs qui souhaitent continuer à tester Windows 11 de quitter le canal Dev, car ce dernier ne testera bientôt plus Windows 11 et testera plutôt de nouvelles fonctionnalités qui ne seront peut-être jamais intégrées à une future version de Windows.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: