Windows 11 : le fameux “écran bleu de la mort” va changer de couleur

Spread the love
  • Yum

Windows 11 : le fameux

L’écran bleu de la mort (BSOD) de Microsoft est une institution dans le monde Windows. Celui-ci a longtemps servi de signal que quelque chose ne va pas du tout avec votre système d’exploitation, vous enjoignant à prendre les mesures nécessaires pour parer au problème de toute urgence. Au fil des ans, Microsoft a mis à jour l’écran avec des explications plus précises sur ce qui n’allait pas, mais l’écran est presque toujours resté bleu, le faisant ainsi passer à la postérité.

Toute chose a une fin et Microsoft l’a bien compris en lançant Windows 11. Dans la bêta que Microsoft a diffusé il y a une semaine aux testeurs de Windows Insiders, l’écran est ainsi passé du bleu au noir. S’il ne s’agit pas d’un changement massif, le BSOD sur écran bleu est familier à des millions de personnes dans le monde.

Via Neowin, le nouvel écran noir a été découvert par Martin Nobel, participant au programme Windows Insider, qui a posté une vidéo du nouvel “écran de la mort”.

publicité

Les habitudes ont la vie dure

Parmi les plus grands changements introduits sur Windows 11, notez que les utilisateurs ont besoin d’un processeur Intel ou AMD 64 bits cadencé à 1 GHz avec deux cœurs ou plus, compatible avec un SoC Arm. De plus, les processeurs 32 bits (x86) ne sont plus pris en charge sous Windows 11 et les utilisateurs ont besoin de 4 Go de RAM et de 64 Go de stockage pour le faire tourner. Heureusement, la plupart des PC construits au cours des dix dernières années répondent à ces spécifications, mais le matériel doit prendre en charge un module de plateforme de confiance, ou TPM, version 2.0 pour exécuter Windows 11.

La modification de la page d’erreur fatale est un changement notable compte tenu des divers changements d’interface utilisateur (IU) que Microsoft introduit avec son projet Sun Valley et qui sont prévus dans Windows 11.

Un grand changement à l’horizon avec Windows 11 est que Microsoft prévoit de rendre les applications Android disponibles via le Microsoft Store dans le cadre d’une refonte indispensable du magasin qui englobe également les applications Win32 et les Progressive Web Apps. Microsoft ajoute également Office, Edge et Visual Studio à la boutique.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: