Windows 10 v1809 alias October 2018 Update est sans doute la pire des mises à niveau proposées par Microsoft. A cela s’ajoute une politique de gestion des problèmes incroyable laissant sur le bord de la route des millions d’utilisateurs.  Microsoft est dans son univers. La firme a encore beaucoup à apprendre de ses rivaux. Explication

Windows 10 v1809 a débuté son déploiement le 2 octobre dernier. En l’espace de quelques jours, des bugs critiques ont obligé Microsoft à faire machine arrière. October 2018 Update a été retiré en urgence en raison d’un problème pouvant entrainer la suppression des fichiers « utilisateur » présent dans les différentes bibliothèques de Windows 10.

Cette action a été le bon choix devant la gravité de la situation. Depuis, les équipes de développement travaillent à la résolution des problèmes mais le nombre de bug ne cesse d’augmenter. Redmond a depuis été obligé de repousser à plusieurs reprises la réédition de cette deuxième mise à niveau 2018 de Windows 2010.

Pour le moment personne n’est autorisé à l’installer sur son PC.

Windows 10 v1809, un grand fiasco

Bien que ce retard est justifiable, Microsoft a totalement oublié un très grand nombre d’utilisateurs. Le service Windows Update ne propose pas de correctif pour les PC ayant été mis à niveau vers Windows 10 v1809 durant le court laps de temps de sa disponibilité en octobre dernier.  Les estimations parlent de millions d’ordinateurs qui ont évolué vers cette version défaillante de Windows 10.

Du coup Microsoft a laissé tous ces utilisateurs sur le bord de la route avec un OS « bugué » sans aucun correctif pour rétablir la situation. Le pire est que la plupart de ces correctifs est achevée. En effet, ils sont proposés au travers du programme Windows Insider.  A cela s’ajoute la manière dont Microsoft gère ce fiasco. Nous n’avons aucune information concernant le calendrier de réédition de Windows 10 v1809.

Pour le moment, le seul moyen d’obtenir ces correctifs est de rejoindre le programme Insider, ce qui est pour beaucoup d’utilisateurs impossible…enfin sur le papier seulement.

Le fait de rejoindre le programme Windows Insider permet d’exécuter sur sa machine des versions « preview » de Windows 10 dont la stabilité n’est pas garantie. Aux regards des prouesses des récentes mises à niveau finales proposées par Microsoft, il n’y a plus trop de différences.