Windows 10 sur les futurs Macs Arm d’Apple ? Ce n’est pas possible avec Boot Camp

Spread the love
  • Yum

Pendant des années, la fonctionnalité Boot Camp d’Apple a permis aux utilisateurs un double démarrage. De quoi faire tourner Windows sur un Mac. Mais pour l’instant il semble que ce ne sera pas une option possible sur les prochains Macs à base de processeur Apple sur l’architecture Arm.

Et la raison principale, semble-t-il, n’est pas un obstacle technique, mais une question de licence, puisque la seule façon d’obtenir Windows 10 sur un PC basé sur Arm est d’acheter un produit PC équipé de la version Windows 10 on Arm.

Ces PC sont également connus sous le nom de PC toujours connectés (Always Connected PC), qui fonctionnent avec un processeur Qualcomm Snapdragon et sont livrés avec Windows 10 on Arm préinstallé. Et Microsoft ne distribue pas Windows 10 on Arm séparément.

publicité

“Microsoft n’accorde des licences de Windows 10 on Arm qu’aux équipementiers”

“Microsoft n’accorde des licences de Windows 10 on Arm qu’aux équipementiers”, a déclaré un porte-parole de Microsoft à Tom Warren de The Verge. Microsoft ne dit pas s’il a l’intention de faire une exception pour Apple.

Les Arm des Macs prennent en charge Parallels Desktop, ce qui permet aux utilisateurs d’exécuter des applications Linux et Windows dans une machine virtuelle. Lors de la conférence WWDC 2020, Apple a également fait la démonstration d’une distribution Linux fonctionnant sur un Mac équipé d’une puce Arm.

Cependant, les invites Windows et Linux doivent être basés sur Arm pour fonctionner sur les Apple Silicon des Mac. Et cela signifie que tant que Microsoft n’aura pas modifié sa licence pour Windows 10 on Arm, il ne sera pas possible de l’installer.

Pour l’instant, si vous voulez démarrer Windows sur un Mac, vous devrez vous en tenir à un Mac avec un processeur Intel

Apple et Microsoft savaient probablement que la question du Boot Camp se poserait à un moment donné, étant donné que les deux sociétés se sont associées sur des Macs basés sur Arm pour mettre Office sur le nouveau matériel d’Apple.

Comme le fait remarquer Tom Warren, même si Microsoft changeait sa licence pour Windows on Arm, Apple devrait toujours créer des pilotes Windows on Arm pour son nouveau matériel.

Mais pour l’instant, si vous voulez démarrer Windows sur un Mac, les utilisateurs devront s’en tenir à un Mac avec un processeur Intel, qu’Apple prévoit toujours de produire dans les années à venir.

Les nouveaux Macs avec de l’Arm pourront exécuter des applications iPhone et iPad

La société prévoit que le passage au silicium d’Apple “prendra environ deux ans”, a déclaré le PDG d’Apple, Tim Cook lors du WWDC. L’entreprise prévoit de continuer à “soutenir et à publier de nouvelles versions de MacOS pour les Mac à base Intel pendant les années à venir”.

“En fait, nous avons quelques nouveaux Macs basés sur Intel en préparation”, a déclaré M. Cook.

Les nouveaux Macs avec de l’Arm pourront eux en contrepartie exécuter des applications iPhone et iPad.

VMware a annoncé que son logiciel de virtualisation Fusion pour l’exécution d’applications Windows sur Mac prendrait en charge MacOS Big Sur, mais n’a pas dit s’il prendrait en charge les puces basées sur Arm d’Apple. Cependant, la société a demandé à sa communauté d’utilisateurs ce qu’ils aimeraient voir si elle prenait en charge les Apple Silicon des Macs.

Leave a Reply

%d bloggers like this: