Voici un graphique fort instructif : les ventes à l’unité d’iPhone sont en baisse constante depuis 5 ans

Spread the love
  • Yum

Nous savons tous qu’Apple est riche. En fait,

“les actions d’Apple ont grimpé de 76% cette année, ce qui en fait la première société américaine à dépasser les 2 000 milliards de dollars en capitalisation”. Et pourtant, il faut parfois regarder les choses différemment. Il faut parfois penser différemment pour aller au-delà des chiffres et comprendre certaines tendances intéressantes.

Prenez les iPhones, par exemple. Apple tire une grande partie de ses revenus des iPhones et malgré les difficultés liées à la COVID-19, Apple continue d’encaisser du cash à un rythme prodigieux.

Apple publie un état consolidé des ses opérations dans le cadre des rapports financiers de chaque trimestre fiscal. En date du rapport trimestriel du 30 juillet 2020, les revenus de l’iPhone d’Apple (pour neuf mois et non un an) ont bondi de 109 milliards de dollars en 2019 à 111 milliards de dollars en 2020. Mais sur le trimestre, en comparaison du même trimestre l’année précédente, le chiffre d’affaires des ventes d’iPhone est en recul.

publicité

Apple a déclaré pour cette période des ventes d’iPhone d’un montant de 28,96 milliards de dollars au deuxième trimestre de l’année fiscale 2020, contre 31,05 milliards de dollars au deuxième trimestre de 2019. Confinement oblige, les ventes de l’entreprise ont été affectées. Mais, à la fin du troisième trimestre, les ventes d’iPhone ont rebondi d’une année sur l’autre. Le troisième trimestre 2020 d’Apple fait état de 26,42 milliards de dollars cette année, contre 25,9 milliards de dollars au même trimestre l’année dernière.

Ainsi, les revenus augmentent. Une tendance dont Apple bénéficie de manière générale depuis le lancement de l’iPhone. Mais qu’en est-il des ventes à l’unité ? C’est là que notre graphique devient intéressant. En prenant des données citées par IDG chez  Bloomberg, j’ai analysé les ventes unitaires de l’iPhone.

Ce premier graphique montre les ventes d’iPhone telles qu’elles sont normalement représentées. L’échelle commence à 0 et va jusqu’à 250 millions. La ligne rouge indique une tendance à la baisse des ventes à l’unité, ce qui doit être modérément alarmant du point de vue d’Apple.

fig-a.jpg

Mais maintenant, prenons le même graphique et isolons les changements. Dans cette version, j’ai augmenté la hauteur du graphique global, ce qui accentue les différences de valeur. Je me suis également concentré sur les valeurs en jeu, j’ai donc réglé mon échelle pour commencer à 130 et la terminer à 220. Ces deux changements renforcent fortement la baisse des ventes à l’unité au cours des dernières années, comme le montre la ligne rouge.

fig-b.jpg

En outre, comme le montre la ligne verte, les ventes à l’unité de l’iPhone d’Apple sont actuellement inférieures à celles de chaque année depuis 2013.

Mais voici un autre graphique qui est vraiment révélateur : il s’agit d’un graphique qui montre l’écart entre l’iPhone le moins cher introduit au cours de l’année spécifiée et l’iPhone le plus cher introduit au cours de la même année.

fig-c.jpg

Comme vous pouvez le voir, le haut de gamme a augmenté régulièrement. En 2016, le prix le plus élevé (en dollars américains) était de 969 dollars. On ne pouvait pas acheter un iPhone à un prix plus élevé. En 2017, il est passé à 1 149 dollars lorsqu’Apple a lancé l’iPhone X. En 2018, le XS Max a fait grimpé le prix en flèche pour atteindre 1 449 dollars. Le haut de gamme est resté dans la même tranche en 2019, à 1 449 $.

En trois ans, de 2016 à 2018, le du prix haut de gamme d’Apple a plus que doublé. Comme de nombreux acheteurs d’Apple aiment acheter des téléphones haut de gamme, cela va directement au bénéfice d’Apple, malgré la réduction du nombre d’unités effectivement vendues.

Quant à l’avenir, Apple devrait introduire des modèles 5G dans le courant du mois. Le prix de cet iPhone risque d’être lui aussi conséquent. En outre, l’article de Bloomberg que j’ai cité plus tôt fait état de la rumeur selon laquelle Apple devrait lancer un téléphone de 6,7 pouces, le plus grand jamais produit. Je parie que l’ajout de la 5G, le grand écran de 6,7 pouces, le possible ajout du LIDAR concourront à augmenter le prix. Je ne serais pas surpris si vous voyiez 1 799 $ ou même – attendez, ça va faire mal – 1 999 $.

Alors, voilà. Les graphiques montrent qu’Apple perd de nouveaux utilisateurs de l’iPhone au compte-gouttes, mais les utilisateurs qu’elle garde dépensent davantage. Et cela n’inclut pas ce qu’ils dépensent sur les AirPods, Macs, iPads et montres connectées Apple.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *