Voici pourquoi des gens restent fidèles à Windows 7 (malgré tout)

Spread the love
  • Yum

La rédaction de ZDNet.com la semaine dernière a lancé un sondage auprès des lecteurs pour connaître les raisons pour lesquelles certains utilisent encore et toujours Windows 7. Et ce sur la base d’un chiffre clé intéressant. 10 % des lecteurs du site utilisent encore cette version du système d’exploitation Windows. En France, pour le site ZDNet.fr, ce sont pas moins de 13,65 %  des utilisateurs d’un système d’exploitation Windows qui passent par cette version. Ce qui admettons le est assez conséquent quelques mois après l’arrêt du support de cette version de l’OS par Microsoft. Pourquoi tant de personnes continuent-elles donc à utiliser ce système d’exploitation, et bien après que Microsoft ait cessé de le prendre en charge ?

3200 personnes ont répondu au sondage en ligne et la rédaction a reçu en plus une cinquantaine de courriels. Voici les résultats détaillés.

publicité

Prévoyez-vous de passer à Windows 10 dans les 12 prochains mois ?

La réponse à cette question a été assez catégorique. Un peu moins de 58 % ont répondu non, 27 % ont répondu pas sûr, 16 % seulement ont répondu oui.

Plusieurs personnes interrogées ont rejeté la responsabilité de la lenteur de la mise à niveau vers Windows 10 sur les services informatiques des entreprises, deux d’entre elles déclarant que la crise du Covid-19 avait posé des problèmes pour achever le travail de mise à jour vers Windows 10. D’autres ont indiqué que les DSI sont “en sous-effectif” et “incompétents” et “prennent leur temps”.

Au total, environ 1 % des personnes interrogées ont spécifiquement mentionné qu’il leur était interdit de mettre à niveau leur ordinateur parce qu’elles utilisaient un PC d’entreprise et non un appareil personnel.

Payez-vous pour un support prolongé ?

Bien que Microsoft ait cessé de publier des mises à jour mensuelles pour le grand public, ces mises à jour sont toujours disponibles pour ceux qui achètent des Extended Security Updates (ESU). Elles ne sont pas bon marché, et il n’est pas facile pour les petites entreprises de les acquérir.

Cela explique peut-être pourquoi seulement 6 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles payaient pour des ESU, et 3 % ont admis qu’elles n’en étaient pas sûres. Les 91 % restants se passent apparemment de mises à jour de sécurité.c

Certaines personnes ont pris soin de noter que leurs machines Windows 7 ne sont pas connectées à Internet ; d’autres ont souligné qu’elles disposaient de logiciels de sécurité à jour. Et quelques-uns ont dit qu’ils pensaient que Microsoft exagérait la menace que représente l’utilisation de logiciels non supportés dans le but de soutirer plus d’argent à ses clients.

Quelle est la principale raison pour laquelle vous n’avez pas fait de mise à niveau ?

C’est là que les choses deviennent intéressantes. L’enquête initiale comportait quatre choix et une case intitulée “Autres”, où les répondants pouvaient inscrire leurs propres réponses. Près d’un millier de personnes ont choisi “Autre” et ont ensuite écrit leur raison. J’ai lu chacune de ces réponses et je les ai classées manuellement. Environ 10 % des réponses n’ont pas pu être classées, parce que la raison était indéchiffrable ou non pertinente. Il reste donc un total de 2 855 réponses utilisables.

Compatibilité (42 %)

La première raison pour laquelle les gens restent fidèles à Windows 7 ? “Problèmes de compatibilité (matériel et logiciel)”. 40% des répondants ont choisi cette réponse, et 2% environ ont choisi “Autre” et ont ensuite identifié un problème de compatibilité.

Parmi les spécificités, il y a du matériel ésotérique, dont une personne possédant une ancienne fraiseuse CNC, de nombreux vieux périphériques qui n’ont pas de pilotes Windows 10, et plusieurs personnes qui ont payé pour des licences perpétuelles d’Adobe Creative Suite et n’ont aucun désir de mettre à niveau.

Parmi les réponses écrites, le groupe le plus important était composé de fans de Windows Media Center, qui représentent ensemble environ 1,5 % des répondants. Leur fidélité est impressionnante.

Ne veut pas mettre à jour (32 %)

Environ 17 % des personnes interrogées ont choisi la réponse “Je n’ai pas envie de mettre à jour” dans le formulaire de sondage. Mais j’ai compté presque le même nombre de personnes qui ont choisi la case “Autre” et qui ont ensuite précisé dans leur réponse qu’elles avaient choisi Windows 7 plutôt que son successeur logique, Windows 10.

Certaines personnes n’aiment tout simplement pas Windows 10. Et ils constituent la plus grande partie des répondants. L’interface utilisateur, les bugs et la stabilité, sont les plus importants problèmes. Environ un quart du groupe “Je n’aime pas Windows 10” a utilisé un langage assez fort pour que je crée une catégorie séparée “Windows 10 est nul”. Beaucoup ont utilisé cette phrase exacte, tandis que d’autres ont ajouté des mots comme “ordure”, “merde”, et autre joyeusetés qu’il n’est pas possible de retranscrire ici. Au total, ces deux premiers groupes représentent environ 10 % des réponses totales.

Ensuite viennent ceux qui n’ont pas de problème particulier avec Windows 10 mais préférent Windows 7. Un peu moins de la moitié de ce groupe fait l’éloge de Windows 7 parce que “ça marche tout simplement”. Un groupe légèrement plus important déclare qu’il pense que “Windows 7 est meilleur que Windows 10”. Ils font l’éloge de l’interface utilisateur (“beaucoup plus conviviale”) et applaudissent Windows 7 pour sa stabilité. Un mot qui revient sans cesse est “contrôle”, surtout dans le contexte des mises à jour de sécurité. Ces deux groupes représentent environ 7 % des répondants à l’enquête.

La mise à jour est trop coûteuse (10 %)

J’ai été surpris que tant de gens choisissent cette option, surtout quand la mise à jour de Windows 10 est encore gratuite. (Pour plus de détails, voir “Voici comment vous pouvez encore obtenir une mise à jour gratuite de Windows 10.”)

L’exemple le plus poignant est venu d’un lecteur en Iran, qui a déclaré : “En Iran, nous avons une mauvaise situation économique” et le coût de la mise à niveau était trop élevé.

Les mises à jour sont trop intrusives (5 %)

Un nombre peu surprenant de personnes ont exprimé leur extrême mécontentement face aux “mises à jour forcées”, aux “mises à jour de bugs” et à la “perte de fonctionnalités” avec les mises à jour semestrielles.

“Je n’ai jamais eu à réinstaller un système d’exploitation à cause d’une mise à jour ratée”, a déclaré un répondant. “Cela semble être un cas fréquent avec Win10.” Poursuivant sur le thème de la perte de contrôle, une autre personne a déclaré : “Je possède mon ordinateur et c’est moi qui décide quand faire les mises à jour, pas Microsoft”.

Vie privée / télémétrie / espionnage (3 %)

Je suis surpris que ce pourcentage soit si faible. “Espionnage”, “vie privée”, “télémétrie”, “confiance”, “big brother” ; bref, cette population d’utilisateurs Windows 7 est très critique contre la connectivité de Windows 10.

A peur de mettre à jour, ne peut pas mettre à jour (3 %)

Tous ceux qui ont répondu à l’enquête ne sont pas hostiles à l’idée d’une mise à niveau. Un nombre important de personnes ont déclaré qu’elles avaient peur de la mise à niveau parce qu’elles craignaient de perdre des données ou des programmes au cours du processus.

Cette catégorie comprend également les personnes qui ont déclaré être “trop occupées” pour faire une mise à jour ou qui n’ont pas le temps de réinstaller des programmes et de reconfigurer les préférences du système.

Environ un tiers des réponses de ce groupe ont indiqué que leur matériel était trop vieux pour être mis à niveau ou qu’ils avaient essayé et échoué. Mais ma réponse préférée est le mot : “Paresse”.

Problèmes de formation / support (3%)

Honnêtement, je m’attendais à ce que ce nombre de réponses soit plus important, mais il semble que la plupart des entreprises clientes ne s’inquiètent pas particulièrement de la capacité des utilisateurs à s’adapter au changement.

Je passe à Linux (1%)

Et enfin … Je ne me sentirais pas bien si j’ignorais la poignée de répondants (24, pour être exact) qui ont dit qu’ils étaient passés à Linux ou qu’ils étaient sur le point de le faire. Je suis sûr que nous entendrons parler de ce contingent dans les commentaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *