Voici comment Apple pourrait transformer l’iPad en ordinateur – Presse-citron

Spread the love
  • Yum

Cette année, Apple a débuté la transition de ses ordinateurs des processeurs Intel vers des puces Apple Silicon basées sur les designs d’Arm. Cela permettra à la firme de Cupertino de ne plus dépendre d’Intel, tout en proposant des machines plus performantes, avec une meilleure efficacité énergétique.

La première puce Apple Silicon pour les ordinateurs est la puce M1, qui équipe les nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini lancés par Apple ce dernier trimestre. Et normalement, l’année prochaine, la firme de Cupertino proposera de nouveaux ordinateurs utilisant des puces encore plus puissantes que la M1.

Bientôt, les mêmes processeurs pour les Mac et les iPad ?

Mais visiblement, Apple pourrait également utiliser les puces Apple Silicon conçues pour les ordinateurs sur ses iPad. C’est en tout cas ce qui est suggéré par une nouvelle rumeur relayée dans un article du site Cult of Mac.

Citant un média taiwanais comme source, cet article suggère qu’en 2022, les iPad pourraient utiliser les mêmes puces que les Mac. Bien entendu, pour le moment, il s’agit d’une rumeur et la prudence est toujours de mise.

Néanmoins, le fait d’équiper les iPad des mêmes processeurs que les Mac rapprocherait encore plus les tablettes d’Apple des ordinateurs. En effet, actuellement, les iPad utilisent encore des processeurs d’iPhone, qui subissent parfois de légères modifications.

Mais petit à petit, l’iPad se transforme en ordinateur. En lançant iPadOS, Apple a doté ses tablettes d’une interface graphique plus adaptée aux écrans larges et plus proche de l’interface qu’on a sur un ordinateur. De plus, actuellement, les iPad prennent déjà en charge les souris et les pavés tactiles.

Sur le plan logiciel, il ne devrait pas être difficile pour Apple d’adapter iPadOS aux puces d’ordinateurs. En effet, les puces Apple Silicon pour les Mac, comme la M1, utilisent la même architecture que les puces actuellement utilisées par l’iPhone et l’iPad. C’est par exemple grâce à cette architecture commune que les nouveaux Mac utilisant la puce M1 peuvent lancer des applications iOS comme s’il s’agissait d’applications natives.

Apple penserait déjà aux processeurs gravés en 3 nm

Sinon, d’ici 2022, Apple devrait aussi basculer vers un nouveau procédé de gravure. Pour rappel, la puce A14 Bionic de l’iPhone 12 et de l’iPad Air 4 profite de la gravure en 5 nm, qui permet de doper les performances tout en économisant de l’énergie. Ce procédé est également utilisé pour la puce M1.

Néanmoins, Apple songerait déjà à utiliser un autre procédé, la gravure en 3 nm. D’après l’article de Cult of Mac, lorsque cette technologie sera disponible, celle-ci devrait être utilisée par Apple aussi bien pour les processeurs d’iPhone, que pour les processeurs de Mac et d’iPad.

Leave a Reply

%d bloggers like this: