Virgin Galactic préfère garder ses SpaceShipTwo sur Terre pour le moment

Spread the love
  • Yum

Virgin Group est un groupe industriel anglais fondé par Richard Branson en 1970. Ce groupe opère dans divers domaines, dont celui des vols suborbitaux depuis 2004 grâce à sa filiale Virgin Galactic. L’un des objectifs de Virgin Galactic est d’envoyer dans l’espace cinq passagers par an, au coût de 250 000 dollars chacun, à une altitude de 110 km et d’une durée allant d’une minute à une heure. En d’autres termes Virgin Galactic souhaite devenir un pionnier du tourisme spatial.

Virgin Galactic repousse une nouvelle fois son test

Mais alors que la société a dû interrompre un premier lancement test en décembre, cette dernière prévoyait d’en réaliser un nouveau le week-end dernier, en vain une nouvelle fois. Virgin Galactic a annoncé qu’elle avait “décidé de se laisser plus de temps pour les vérifications techniques”.

En effet, Virgin Galactic préfère temporiser en réalisant quelques tests supplémentaires avant d’envoyer Richard Branson balade suborbitale, un événement très attendu. Dans un communiqué rédigé par Virgin Galactic, l’entreprise explique que ce prochain vol test “intégrera tous les objectifs de test d’origine du vol d’essai précédent, y compris l’évaluation des éléments de la cabine du client, le test de la capacité de diffusion en direct du vaisseau spatial au sol et l’évaluation des stabilisateurs horizontaux et des commandes de vol améliorés pendant la phase de suralimentation du vol”.

Voici maintenant 15 ans que Richard Branson et ses équipes cherchent à proposer des séjours touristiques dans l’espace. Toutefois, la société a été confrontée à plusieurs obstacles qui ont ralenti ses plans de développement. En 2014 un accident mortel provoqué par un vol test a considérablement freiné les ambitions de la société. Sans parler de la pandémie qui a mis le monde entier à l’arrêt et Virgin Galactic avec.

Leave a Reply

%d bloggers like this: