Violences conjugales : Des gendarmes et des policières récompensées pour leur travail exemplaire – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Des gendarmes de la Réunion ont lancé un partenariat avec l’association réunionnaise pour l’aide juridique aux familles et aux victimes – France Victimes. — Ministère de l’Intérieur
  • Huit lauréats parmi des unités de police et de gendarmerie vont être recompensés, pour avoir redoublé d’ingéniosité contre les violences conjugales.
  • « Tous les jours on voit des policiers et gendarmes qui sauvent des vies, rentrent de force dans un appartement quand ils entendent des cris, se débrouillent pour trouver un logement à une femme », commente pour 20 Minutes Marlène Schiappa.

On parle souvent des trains qui n’arrivent pas à l’heure… Plus rarement de ceux qui le sont, avec des agents et agentes qui vous accueillent les bras ouverts, sourire et café en prime. C’est pour remercier celles et ceux qui font bien leur métier, et en plus innovent et prennent les devants contre les violences conjugales, que le ministère de l’Intérieur a remis ce jeudi 3 septembre des prix à des gendarmeries  et commissariats de police. Huit lauréats se sont vus récompensés, pour avoir redoublé d’ingéniosité.

C’est le cas du Centre départemental des stages et de la formation des Yvelines, qui a eu l’idée de créer un document neutre avec un QR code renvoyant à une plaquette d’information, avec les coordonnées des dispositifs locaux d’accompagnement. Ce QR code (qui est une sorte de code-barres avec des carrés et traits noirs sur fond blanc) permet aux victimes déclarées d’avoir accès à ces informations sans risques : la découverte d’un document éveillant les soupçons par le conjoint violent pourrait amener de nouvelles violences, voire être fatales à ces femmes. Le prix « accompagnement des victimes » a été remis au centre, qui dépend de la police.

Une initiative du Centre départemental des stages et de la formation des Yvelines
Une initiative du Centre départemental des stages et de la formation des Yvelines – Ministère de l’Intérieur

« Tous les jours on voit des policiers et gendarmes qui sauvent des vies »

Autre exemple : un prix « confinement » a aussi été remis à des gendarmes d’Occitanie, pour avoir rappelé des victimes de violences intrafamiliales après une intervention. Entre le 6 avril et le 7 mai, 272 victimes ont été appelées. Trois d’entre elles ont bénéficié d’un hébergement d’urgence, et 53 ont demandé l’intervention d’un intervenant social en gendarmerie.

« Tous les jours on voit des policiers et gendarmes qui sauvent des vies, rentrent de force dans un appartement quand ils entendent des cris, se débrouillent pour trouver un logement à une femme », commente pour 20 Minutes Marlène Schiappa, à l’occasion d’un entretien sur le Grenelle des violences conjugales et sur le budget.

Stickers « 3919 » sur des pizzas

Et la Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, en charge de la citoyenneté, de citer des exemples qui l’ont inspirée : « Dans le Nord, une brigade de policières a mis en place des appels d’initiative. Elles téléphonent elles-mêmes quand elles voient une femme impliquée dans une autre affaire et si elles sentent qu’il peut y avoir des violences conjugales, elles font des appels sous des faux prétextes, en disant “bonjour c’est la CAF, on voudrait faire un bilan”, et elles essaient de faire venir la dame au commissariat ».

« On peut aussi parler de ce qui a été fait en Vendée par la gendarmerie, ajoute Marlène Schiappa. Pendant le confinement, elle a décidé de nouer un partenariat avec Leclerc et Sodebo pour mettre des messages sur les violences conjugales et renvoyer vers la gendarmerie. C’est innovant et cela a émergé du local. On va leur remettre un prix. » Celui de l’information : des stickers avaient été déposés sur les emballages des pizzas, indiquant le numéro pour les violences conjugales, le 3919.

Le groupement de gendarmeries de la vendée a noué un partenariat avec la société Sodebo pour apposer des stickers sur les emballages avec le numéro contre les violences conjugales, le 3919.
Le groupement de gendarmeries de la vendée a noué un partenariat avec la société Sodebo pour apposer des stickers sur les emballages avec le numéro contre les violences conjugales, le 3919. – Ministère de l’Intérieur

Un audit qui a suscité la surprise

Un audit réalisé par le ministère de l’Intérieur en 2019 dans les commissariats et les gendarmeries a révélé un taux de plus de 90 % des victimes satisfaites de l’accueil reçu. Cet audit, réalisé entre septembre et décembre 2019 dans 40 sites de la police nationale et 411 unités de gendarmerie a suscité la surprise des associations féministes. Des problèmes durant l’accueil des femmes victimes de violence sont en effet régulièrement dénoncés.

La ministre déléguée à la Citoyenneté, qui a dans son portefeuille la lutte contre les violences conjugales, se dit « disposée » à rendre publique la méthodologie de cette enquête : « L’audit se poursuit en 2020 pour un meilleur accueil des victimes, les résultats complets et la méthodologie seront dévoilés à l’issue. Je suis tout à fait disposée à le faire. » Mais précise : « Les 10 % de mauvais accueil, cela correspond à ce que j’ai observé moi. Il y a effectivement 10 % des cas où ça ne se passe pas bien ».

Marlène Schiappa reconnaît toutefois aisément qu’il y a bien des refus de dépôt de plainte, qu’elle juge « inadmissibles ». « Mon job ce sera de faire en sorte que 100 % des plaintes soient prises et bien qualifiées et transmises au parquet. Je ne veux plus de cas où une femme va déposer plainte sept fois et le parquet n’a jamais rien reçu. »

Pour améliorer ces chiffres, le site arrêtonslesviolences est un des dispositifs phare du gouvernement. Il permet aux victimes de violences de dialoguer avec les forces de l’ordre de manière anonyme. Les forces de l’ordre qui sont derrière leur écran ont été « formées au phénomène d’emprise », précise la ministre, qui détruit les capacités psychiques de la victime.

Marlène Schiappa tire un bilan positif de la plateforme, qui a reçu plus de 16.000 signalements depuis son lancement en 2018.

247 partages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *