Christophe Castaner a dénoncé “des professionnels de la casse” et promet “la plus grande fermeté face à ces attaques inadmissibles”, lors de ce 18ème samedi de mobilisation des Gilets Jaunes. 

“Aucun doute permis: ils appellent à la violence et sont là pour semer le chaos à Paris. Des professionnels de la casse et du désordre équipés et masqués ont infiltré les cortèges”, a-t-il ajouté. 

Des heurts ont éclaté dès ce matin à Paris, où les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de canon à eau pour disperser les manifestants. 

Selon la Préfecture de police de Paris, 31 personnes ont été interpellées.