VIDEO. Rentrée scolaire : “Il y aura des contaminations à l’école mais on va les gérer”, assure Jean-Franço… – Franceinfo

Spread the love
  • Yum

Avec la rentrée scolaire, “il y aura des contaminations à l’école, des enfants vont se contaminer, probablement quelques enseignants aussi mais on va le gérer”, assure lundi 24 août sur franceinfo le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. Il juge malgré tout fondamental que l’école reprenne. On ne peut pas laisser cette génération d’enfants sans reprendre”, considérant que “l’enseignement à distance a fait le job, mais partiellement”, durant le confinement.

Malgré l’épidémie de coronavirus qui a tendance à repartir à la hausse, cette reprise de l’école est encouragée par les “connaissances acquises sur la circulation du virus chez l’enfant. Les enfants sont porteurs du virus, mais en petite quantité. Les formes graves chez l’enfant sont exceptionnelles”, précise Jean-François Delfraissy.

La rentrée scolaire s’accompagnera de contaminations et, selon lui, “d’écoles clusters, peut-être de classes clusters. Dans ce cas, on peut fermer la classe. Fermer l’école, il faudra bien y réfléchir. Cela va dépendre de l’environnement autour de l’école en général”, poursuit Jean-François Delfraissy. 

Le président du Conseil scientifique ne souhaite pas que les enseignants soient testés régulièrement. “On ne va pas tester les enseignants toutes les semaines ou tous les 15 jours, conteste-t-il. Répéter les tests naso-pharyngés n’est pas si évident que ça”. Pour lui, il vaut mieux “garder le bon sens, et tester de façon très large mais à la moindre suspicion”.

En revanche, contrairement au ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, qui voulait réserver les masques gratuits aux familles en grande difficulté, Jean-François Delfraissy s’est dit favorable à une distribution gratuite de masques dans les établissements scolaires. “Je ne serais pas contre, dit-il. Si ça doit favoriser d’avoir des stocks de masques qui permettent de les garder, je serais pour faciliter l’utilisation des masques.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *