VIDÉO. Réacteur en feu d’un Boeing 777 : 128 avions équipés du moteur en cause cloués au sol – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

« Nous avons eu une panne de réacteur, on doit faire demi-tour. Mayday, mayday », alerte le pilote, d’une voix paniquée. Dans un enregistrement obtenu par le site Internet LiveATC, qui diffuse des communications sur le trafic aérien, on entend le pilote lancer un appel de détresse, demandant une autorisation d’urgence de retourner à Denver.

LIRE AUSSI > Etats-Unis : un avion en feu sème des débris sur des quartiers de Denver

Une pluie de débris provenant de l’avion de la compagnie United Airlines, contraint à faire demi-tour après l’incendie de son réacteur droit, s’est abattue samedi sur une zone résidentielle de Denver aux Etats-Unis, a-t-on appris de sources officielles. L’incident n’a fait aucun blessé, ni au sol ni à bord de l’avion, ont précisé les autorités. Les passagers ont toutefois été pris en charge par des équipes de secours. Ils ont eu la peur de leur vie. « Je peux honnêtement dire avoir pensé mourir, parce que nous avons commencé à perdre de l’altitude juste après l’explosion », a raconté un passager, David Delucia, au journal The Denver Post. « J’ai agrippé la main de ma femme et je lui ai dit : on est fichus », a-t-il ajouté.

L’avion a réussi à faire demi-tour et à se poser sans encombre à Denver, a assuré la compagnie. L’appareil, un Boeing 777-220, « a fait demi-tour vers l’aéroport international de Denver où il a atterri sans encombre après avoir subi une panne de son réacteur droit juste après le décollage », a indiqué de son côté sur Twitter l’administration fédérale américaine de l’aviation (FAA). Des images prises à l’intérieur de l’avion, qui transportait 231 passagers et 10 membres d’équipage, et diffusées sur les réseaux sociaux montrent le réacteur droit de l’appareil en proie aux flammes. L’autorité fédérale américaine de régulation de l’aviation (FAA) avait déjà ordonné dimanche, au lendemain de l’incident survenu au-dessus du Colorado, des inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777. Dans la foulée, Boeing a demandé l’immobilisation au sol de 128 de ses avions commerciaux de type 777 avions dans le monde entier.

Leave a Reply

%d bloggers like this: