Vidéo : Pourquoi 2020 démarre fort pour Tesla

Spread the love
  • Yum

Vidéo : Pourquoi 2020 démarre fort pour Tesla

Le constructeur de voitures électriques a bien terminé l’année 2019. L’action a grimpé de 46% en un an et les livraisons de véhicules ont bondi de plus de 50 % par rapport à 2018, pour atteindre 367 500 unités écoulées. Cela représente une hausse d’environ 50 % par rapport à 2018 (245 240).

Le dernier trimestre a été le plus fastueux avec près de 120 000 modèles vendus. « Les livraisons de Tesla ne représentent qu’un indicateur des performances financières et ne doivent pas être prises comme un indicateur des résultats financiers en tant que tels, qui dépendent de plusieurs facteurs  », rappelle pourtant Tesla.

La sortie du Model 3 a grandement participé à ce résultat avec 90 000 ventes (près de 2/3 des ventes).

publicité

Etendre son marché

Avec une capitalisation à 81 milliards de dollars, l’entreprise dépasse déjà General Motors (53 milliards) ou encore Ford (37 milliards).

Surtout, Tesla s’étend au delà de son marché interne. La marque produit désormais en Chine en plus des Etats-Unis. L’entreprise y a implanté une usine, Gigafactory 3, afin de conquérir le marché chinois, et contourner les taxes imposées par la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine.

Et Tesla aurait tort de se priver de cette opportunité : Pékin ne lui a pas imposé de nouer une alliance avec une entreprise locale comme c’est le cas pour toutes les entreprises étrangères qui s’implantent en Chine. Mieux : Pékin accorde des subventions à l’achat des Tesla « made in China ».

La concurrence arrive

En Europe, Elon Musk a annoncé la construction d’une usine géante près de Berlin.

Mais la concurrence va se renforcer en 2020 pour la marque américaine avec la commercialisation de nouveaux modèles électriques de Volkswagen, Ford ou encore Peugeot.

Leave a Reply