PREMIÈRE – Il aura fallu attendre la troisième déclinaison du smartphone conçu par Google pour le voir arriver en France. Nous avons pu avoir un premier aperçu des capacités de ces Pixel 3 et Pixel 3 XL, annoncé comme le savant mélange des technologies maison et de l’intelligence artificielle. Date de sortie : le 2 novembre.

On se demandait s’ils finiraient bien par arriver. Les deux smartphones entièrement conçus par Google – qui s’était précédemment alliés à LG, Huawei ou encore HTC pour ses Nexus – arriveront bien en France alors que leurs prédécesseurs s’étaient arrêtés à la frontière. Le géant américain a confirmé la nouvelle lors de sa conférence de rentrée, ce mardi à New York. Les Pixel 3 et Pixel 3 XL seront disponibles en France le 2 novembre prochain (précommandes le 10 octobre). Et rien ne les différencie si ce n’est la taille.

En marge de la présentation, nous avons pu approcher les deux appareils. De prime abord, rien ne différencie vraiment les Pixel 3 des Pixel 2. Ils ont la même allure, le G gravé au bas d’un arrière bi-matière. Sauf que cette fois-ci, si le millésime 2017 ne nous avait pas emballé niveau design, la version 2018 fait beaucoup mieux fini avec son dos brillant et plutôt doux au toucher en haut (plus mat). On a perdu – fort heureusement – le côté un peu massif et trop carré des Pixel 2 et Pixel 2 XL, mais aussi une impression “un peu plastique” du revêtement précédent. Le lecteur d’empreinte est situé à l’arrière.

Les deux smartphones sont dotés d’un écran OLED de 5,5 et 6,3 pouces pour le Pixel 3 XL qui tient bien en main. Ce dernier voit le haut de sa façade se parer de la désormais fameuse “iPhone X”, mais en format plus compact que le flagship d’Apple. Les deux Pixel 3 sont équipés de deux haut-parleurs stéréo qui viendront vous faire pleinement de vos vidéos avec l’aide aussi de la technologie HDR pour l’image.

Mais c’est au niveau de la photo que le Pixel 3 se veut prometteur et là où la gamme a fait une bonne part de sa réputation. A l’heure où l’on parle de trois, quatre voire cinq capteurs photo sur des smartphones, Google se contente de n’en proposer qu’un seul à l’arrière (12 MP – f/1.8) avec un très grand angle et l’autofocus Dual Pixel, la stabilisation optique et électronique de l’image. A l’avant, la caméra selfie grand angle et normal n’affiche que 8 MP. Car tout se joue avec le puissant logiciel de traitement photo. 

En effet, tout semble simple avec les différents modes embarqués par l’appareil. L’incontournable mode portrait existe à l’avant comme à l’arrière avec l’ajustement du flou d’arrière-plan. Mais c’est du côté des nouveautés que l’on trouve des effets sympas comme Photobooth qui déclenche le selfie si l’on sourit ou même fait une grimace, tandis que Top Shot prend plusieurs clichés autour de votre déclenchement pour que vous puissiez rattraper une photo que vous pensiez ratée. 

Le plus pratique reste la caméra pour les selfies de groupe. Vous pouvez passer en très grand angle pour avoir automatiquement tout le monde sur la photo (+33%). Le mode Playground va ravir les plus jeunes avec la possibilité d’ajouter sur ses vidéos des superhéros (Iron Man), des basketteurs ou des animaux en réalité augmentée. Et ils vont tous réagir à vos faits et gestes.

A l’intérieur, on trouve évidemment le dernier système d’exploitation Android 9 Pie avec toutes ses fonctionnalités, le puissant processeur Qualcomm Snapdragon 845 épaulé par 4 Go de RAM. Côté batterie, le Pixel 3 doit tenir au moins une journée, avec l’aide de la charge sans fil via le port USB-C qui permet de récupérer sept heures d’autonomie en 15 minutes, mais aussi des fonctionnalités de gestion de la batterie optimisée par Android 9. Le changement de revêtement du châssis permet aussi de proposer la recharge sans fil Qi (avec le chargeur Google Stand vendu en option – 79 €). 

Alors qu’elle a annoncé lundi que 500.000 comptes de son réseau social Google+ avaient été touchés par une faille, la firme de Mountain View soigne aussi l’aspect sécurité de ses smartphones puisqu’elle y a implanté (comme dans ses autres produits Pixel) une puce baptisée Titan M entièrement dédiée à la protection des données stockées.

Les petits plus qu’on aime

L’intelligente fonction Squeeze – largement inspirée de celle du HTC 11+- permet d’accéder rapidement à Google Assistant entre autres en pressant les côtés du smartphone. 

En retournant votre smartphone sur la table, vous basculez automatiquement en mode “Chut  “(ne pas déranger). 

Google Lens est évidemment de la partie avec toujours la possibilité de prendre un élément en photo et de récupérer des informations sur ce dernier. Mais aussi, exclusivement sur le Pixel 3, il est possible de lire en temps réel des liens internet, des QR Code, des emails ou des coordonnées pour avoir des suggestions d’action à faire ou bien chercher sur internet.

– PIXEL 3 – Disponible le 2 novembre en “Résolument Blanc”, “Simplement Noir”, “Subtilement Rose” – 64 ou 128 Go de stockage – Prix : à partir de 859 €

– PIXEL 3 XL – Disponible le 2 novembre en “Résolument Blanc”, “Simplement Noir”, “Subtilement Rose” – 64 ou 128 Go de stockage – Prix : à partir de 959 €