L’ancien boxeur Christophe Dettinger (à droite) est accusé d’avoir agressé deux gendarmes lors d’une manifestation des «gilets jaunes» à Paris, le 5 janvier 2019. — ISA HARSIN/SIPALa décision a été accueillie par des cris dans la salle. L’ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger a été placé mercredi soir en détention provisoire dans l’attente de son procès le 13 février pour l’agression de deux gendarmes samedi lors de l’« acte VIII » des « gilets jaunes » à Paris.

Jugé en comparution immédiate, cet homme de 37 ans originaire de l’Essonne, ancien champion de France 2007 et 2008 des lourds-légers, a sollicité un délai pour préparer sa défense, qui est de droit. Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal correctionnel a délivré un mandat de dépôt à son encontre, visant à « empêcher la réitération des faits et une soustraction à la justice ».

«Mal réagi»

L’ancien boxeur s’était justifié dans une vidéo publiée sur Facebook: « Je voulais vous présenter les choses comme je le sens. J’ai fait toutes les manifestations du samedi sur Paris. J’ai vu la répression qu’il y a eu, j’ai vu la police nous gazer, j’ai vu la police faire mal à des gens. » L’homme explique que c’est après s’être fait gazer une nouvelle fois avec son ami et sa femme que sa colère est montée et qu’il a « mal réagi ».

Après son interpellation, des «gilets jaunes» ont lancé une cagnotte sur Leetchi pour «soutenir» l’ex-boxeur et sa famille. Plus de 100.000 euros ont été récoltés via 8.000 participations. Mais face à l’indignation, notamment de certains responsables politiques, le site a finalement décidé de couper les contributions mardi.

«Leetchi s’engage à ce que les fonds collectés servent uniquement à financer les frais de justice conformément à nos CGU et à la législation en vigueur.  En effet, nos CGU proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence. Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée. Le transfert des fonds ne sera ainsi effectué que sur présentation de  justificatifs», précise le site dans un communiqué.

2,1K partages