Un temple du Grand Orient de France, à Tarbes, a été saccagé par des «gilets jaunes». Illustration. — M. Le Moine / SipaLe temple maçonnique de Tarbes a été la cible de « gilets jaunes », dans la nuit de samedi à dimanche. Selon La Nouvelle République des Pyrénées, la manifestation nocturne de l’acte 17 ressemblait encore une centaine de personnes lorsque l’une d’entre elles a incité les autres à se diriger vers l’édifice franc-maçon, installé depuis 130 ans dans la rue Léon-Dalloz.

Pendant que des dizaines de « gilets jaunes » lançaient des projectiles sur la façade, un homme, masqué, a escaladé un mur puis ouvert le portail du temple. Durant quelques minutes, l’intérieur du bâtiment a été l’objet de dégradations.

Des épées, symboles de la franc-maçonnerie, ont été extraites du local pour être installées à proximité sur les fenêtres de la Banque de France, avant d’être ramenées à leur place.