C’est une confrontation attendue des fans : Fortnite Vs Call of Duty. Dans Black Ops 4, le nouvel opus de la saga vidéo-ludique Call of Duty, qui sort ce vendredi, plus de campagne solo, mais uniquement des combats en ligne avec d’autres joueurs.

Des parties “multi-joueurs” en ligne qui donnent lieu à des compétitions très appréciées de la communauté des “gamers”, mais en perdition avec l’arrivée d’un petit nouveau sur le marché du jeu de guerre. Face à Fortnite et à ses 140 millions de joueurs à travers le monde, Call of Duty est donc contraint de s’adapter et propose désormais “blackout”, un mode de jeu identique à son concurrent.

Il faut avouer que l’enjeu financier est de taille. Bien que gratuit, Fortnite devrait engranger en 2018 près de deux milliards d’euros, rien qu’en achats intégrés. C’est deux fois plus que Call of Duty, pourtant vendu 60 euros.

Le mode “Battle Royale” arrive

Impossible de faire l’impasse non plus sur le “Battle Royale”, où le joueur est laissé seul face à 100 adversaires. “Il y énormément de nouveautés qui ont été apportées à ce nouveau mode de jeu (…) Notamment les joueurs pourront utiliser des véhicules marins, terrestres et même aériens”, précise Frédérique de Fondaumière, directrice commerciale de Activision Blizzard France, l’éditeur du jeu.

Un réalisme des situations qui doit appeler à la vigilance des parents, Call of Duty est toujours déconseillé aux moins de 18 ans. Fortnite et son style cartoon est quant à lui déconseillé au moins de 12 ans.

La rédaction vous recommande

Lire la suite