Vidéo. En Afrique du Sud, 72 morts lors d’une vague de pillages sans précédent – Le Monde

Spread the love
  • Yum

Le bilan des violences déclenchées en Afrique du Sud par l’arrestation la semaine dernière de l’ex-président Jacob Zuma et qui se sont intensifiées ces derniers jours, est monté, mardi 13 juillet, dans la soirée, à 72 morts, a annoncé la police, précisant que « le nombre total de personnes arrêtées s’élève à 1 234 ». Un précédent bilan faisait état de 45 morts, principalement dans des bousculades lors de pillages, et ces derniers ont repris de plus belle mardi.

En dépit de l’appel au calme des autorités et du déploiement de quelque 2 500 soldats, des milliers de Sud-Africains ont continué à affluer pour voler hangars et magasins, notamment à Durban, grande ville portuaire sur l’océan Indien.

Dans les magasins mis à sac, les émeutiers se sont servis en nourriture ou équipements à revendre, dans un contexte économique dégradé par les restrictions mises en place fin juin pour limiter les nouvelles contaminations au Covid-19.

Les violences ont été déclenchées après l’incarcération de l’ex-président Jacob Zuma, poursuivi dans de nombreuses affaires de corruption et condamné le 8 juillet à une peine de prison ferme pour « outrage à la justice ». Le président Cyril Ramaphosa a évoqué lundi des actes « rarement vus dans l’histoire de notre démocratie ». « Ce n’est pas qui nous sommes », a-t-il déclaré, affirmant qu’il était vital de restaurer « le calme et la stabilité » dans le pays.

Le Monde

Leave a Reply

%d bloggers like this: