Vidéo d’hommes armés : le rappeur grenoblois Corbak Hood interpellé et placé en garde à vue – France Bleu

Spread the love
  • Yum

L’information est délivrée par le préfet de l’Isère lui-même, Lionel Beffre. Le rappeur grenoblois de 16 ans qui se fait appeler “Corbak Hood” a été interpellé ce mercredi matin à Grenoble. Il a été placé en garde à vue.

Depuis la diffusion sur les réseaux sociaux de ces images mettant en scène le trafic de drogue à Grenoble et particulièrement dans le quartier Mistral, l’État a choisi de taper du poing sur la table en allant sur le terrain et en le faisant savoir.

Dans une interview donnée mardi à France 3, le rappeur grenoblois expliquait que tout est factice dans le clip : armes et drogues. Il doit à présent s’en expliquer devant la justice. 

Selon le procureur Éric Vaillant cette garde à vue se justifie “pour provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, provocation à l’usage de substances présentées comme douées d’effets stupéfiants, provocation, non suivie d’effets au crime ou au délit par parole, port prohibé d’armes, injures publiques envers une personne dépositaire de l’autorité publique”.

La polémique politique ne cesse depuis la diffusion des premières images. Le maire de Grenoble Éric Piolle et le Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin se sont livrés à une passe d’armes, mais ils vont pourtant bien se rencontrer : Éric Piolle sera reçu prochainement place Beauvau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *