VIDÉO – Affaire Delphine Jubillar : “Je vais la tuer et personne ne la retrouvera” aurait dit Cédric à sa mère – France Bleu

Spread the love
  • Yum

“Elle m’énerve. Je vais la tuer, je vais l’enterrer et personne ne la retrouvera”. Cette phrase terrible, Cédric Jubillar l’aurait prononcée devant sa mère quelques semaines avant la disparition de son épouse Delphine, à Cagnac-les-Mines (Tarn) en décembre 2020. Un souvenir qui lui serait revenu devant les enquêteurs lors de sa garde à vue, selon une information du Parisien. Nadine Jubillar et son compagnon Olivier ont en effet été placés en garde à vue pendant 48 heures à la mi-juin, en même temps que Cédric.

Ce souvenir corrobore le témoignage recueilli par France Bleu en mars dernier : “Plusieurs fois avant la disparition, on l’a entendu dire à sa mère : ‘Oui je vais la tuer, je vais l’enterrer, personne ne va la retrouver. Elle veut me quitter, elle veut demander le divorce'”. Selon ce membre de la famille Jubillar, qui s’exprimait sous couvert d’anonymat, les intentions de Cédric étaient très claires. Un témoignage que vous pouvez réécouter ci-dessous. 

Cédric Jubillar conteste toujours avoir tué son épouse

Le mari de Delphine a été mis en examen le 18 juin pour homicide volontaire par conjoint et placé en détention provisoire à Seysses. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Lors d’une conférence de presse, le procureur de Toulouse a pointé des éléments matériels, mais Cédric Jubillar conteste avoir tué son épouse. Delphine, elle, reste introuvable depuis le 15 décembre 2020.

La demande de remise en liberté déposée par les avocats de Cédric Jubillar sera examinée ce mardi 6 juillet à Toulouse.

Leave a Reply

%d bloggers like this: