Vidéo : 9 janvier 2007, Steve Jobs lance l’iPhone

Spread the love
  • Yum

Vidéo : 9 janvier 2007, Steve Jobs lance l'iPhone

Le 9 janvier 2007. Vêtu de son jean habituel et de son col roulé noir, le PDG d’Apple présente la machine lors de la convention Macworld à San Francisco. Le lancement commercial suivra quelques mois plus tard, le 29 juin 2007 aux Etats-Unis, puis en fin d’année en Europe.

Jobs qualifie l’iPhone de “produit révolutionnaire et magique qui a littéralement cinq ans d’avance sur tout autre téléphone mobile”. De quoi faire très mal au Q de Motorola, Windows Mobile et Research in Motion (devenu BlackBerry) et Palm.

Pas de clavier et très haut de gamme en termes de prix, le premier smartphone d’Apple était accueilli par des moqueries par le patron de Microsoft de l’époque, Steve Ballmer. Pour ce dernier, le destin de l’iPhone était tout tracé. Le dirigeant a depuis eu le temps de mesurer et reconnaître son erreur.

publicité

Stockage de 4 Go

Disponible à l’origine avec un stockage de 4 Go, à 499 $ et un modèle de 8 Go, à 599 $, le magazine “Time” nomme l’appareil “l’invention de l’année”. En fin de compte, l’iPhone a réinventé la façon dont les entreprises abordaient la mobilité. Soudain, la promesse de données mobiles et d’engagement des employés était possible au-delà de l’email et des notifications popularisées par RIM à l’époque.

Apple a introduit une véritable rupture sur le marché des téléphones portables encore dominé alors par le “feature phone”. Indiscutablement, la firme de Cupertino a érigé le tactile en interface de référence sur smartphone. En 2007, le tactile était pratiquement inexistant. Deux ans plus tard, une majorité des mobiles étaient tactiles (43% en France en décembre 2009).

Lorsqu’il a été mis en vente en juin, des milliers de clients ont fait la queue dans les magasins Apple pour être parmi les premiers à l’acheter.

L’iPhone a bouleversé la hiérarchie des constructeurs

L’iPhone a contribué à faire d’Apple l’une des entreprises les plus importantes de la planète. En 2012, cinq ans après le lancement du iPhone, plus de 200 millions d’exemplaires avaient été vendus.

L’iPhone a bouleversé la hiérarchie des constructeurs, mais aussi des éditeurs de plateformes. Côté OS, Android et iOS se partagent le marché. En ce qui concerne les fabricants, Samsung est leader d’un marché annuel de 1,47 milliard de terminaux grâce à plus de 300 millions de smartphones livrés dans le monde. Apple se classe donc second devant le chinois Huawei. Et d’autres Chinois comme Oppo, Vivo écoulent désormais des millions d’appareils.

Avec l’iPhone, Apple a aussi fait émerger un écosystème autour de sa plate-forme mobile iOS. En 2013, son App Store lui permettait de dégager 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Sur 2016, le magasin aux 2,2 millions d’applications a généré 20 milliards de dollars de revenus. Cela représente une progression de 40% sur un an. Apple enfonce le clou en ajoutant que depuis son ouverture en 2008, l’App Store a fait gagner 70 milliards de dollars aux développeurs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *