Les vents violents en Normandie ont entraîné jusqu’à 16 500 foyers privés d’électricité en Normandie. Une centaine sont toujours sans courant dans l’Eure et la Seine-Maritime.

Comme sur cette photo prise à Elbeuf, dimanche 10 mars 2019, de nombreux arbres tombés à cause des vents violents ont entraîné des coupures d'électricité en Normandie. Comme sur cette photo prise à Elbeuf, dimanche 10 mars 2019, de nombreux arbres tombés à cause des vents violents ont entraîné des coupures d’électricité en Normandie. (©Le journal d’Elbeuf)
Jusqu’à 15 000 foyers privés d’électricité dans l’ex-Haute-Normandie et  1 500 dans l’ex-Basse. C’est le bilan dressé par Enedis lundi 11 mars 2019, au lendemain des vents violents qui se sont abattus sur la région. Dans l’Eure et la Seine-Maritime, « une petite centaine de foyers sont toujours sans courant. » 

Lire aussi : Vents violents en Seine-Maritime : un bâtiment s’écroule, deux blessés héliportés dont un enfant

Une centaine de foyers sans courant

Il restait une centaine de foyers toujours sans électricité sur les secteurs de Radepont dans l’Eure et Petit-Quevilly en Seine-Maritime, lundi 11 mars 2019 à 7 heures. « Le retour à la normale est prévu dans la journée », indique Denis Deulet d’Enedis. Une centaine d’agents ont été mobilisés par Enedis en Haute-Normandie dimanche afin de rétablir dans les plus brefs délais l’électricité. 

Il s’agissait de vents violents pas une tempête mais de nombreux arbres couchés ont abîmé le réseau, indique-t-on encore chez Enedis.

En ex-Basse-Normandie, il ne restait plus de foyers sans électricité dimanche 10 mars au soir. « Au plus fort dans la nuit de samedi à dimanche, on a compté 1 500 foyers sans électricité. C’était réparti sur l’ensemble de la région. » 

Nuit calme pour les pompiers

Les pompiers de Seine-Maritime ont totalisé 204 interventions liées aux intempéries, ceux de l’Eure une centaine. Trois personnes ont été légèrement blessées dont deux enfants. « La nuit de dimanche à lundi a été calme, », indique-t-on au Codis. 

Lire aussi : Vents violents en Seine-Maritime : un enfant de 4 ans blessé, 80 interventions des pompiers

Du côté de la circulation, les ponts de Normandie et de Tancarville ont été rouverts dans la soirée dimanche 10 mars 2019. Ils faisaient l’objet de restrictions depuis dimanche matin.