Variant du Covid-19 : réouverture du port de Douvres, l’OMS se réunit ce mercredi – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Le port de Douvres a rouvert dans la nuit de mardi à mercredi, desserrant un peu le cordon sanitaire qui entoure le Royaume-Uni depuis la découverte d’un nouveau variant du coronavirus, tandis que l’OMS Europe doit se réunir mercredi matin pour mettre au point une stratégie (voir encadré en bas d’article).

Pour la première fois depuis dimanche, des véhicules avec passagers ont débarqué sur le port de Calais (France) en provenance de Douvres dans la nuit de mardi à mercredi. Quelques remorques non accompagnées sont également arrivées à bord du ferry “Côtes des Flandres” de la compagnie DFDS, premier bateau parti après minuit (heure française).

Sud Ouest

Pour les chauffeurs de poids lourds

La réouverture de Douvres fait suite à un accord de sortie de crise entre Londres et Paris pour permettre aux chauffeurs de poids lourds bloqués au Royaume-Uni de quitter le pays moyennant un test Covid rapide.

Cette décision éloigne la menace de pénuries après le blocage en Angleterre de milliers de camions à la suite de la suspension pour 48 heures par la France du transport de marchandises accompagnés, dont le Royaume-Uni est très dépendant.

Pour les ressortissants

La France et la Belgique avaient auparavant annoncé mardi soir un allègement prochain de certaines restrictions instaurées depuis l’annonce dimanche d’une forte circulation en Grande-Bretagne de cette nouvelle souche du Covid-19, dont la transmission est 40% à 70% plus importante selon Londres.

Paris a autorisé dès mercredi, sous réserve de test négatif au variant du Covid, le retour du Royaume-Uni de ses ressortissants et des personnes résidant sur son territoire ou dans l’UE, ainsi que de celles qui “doivent effectuer des déplacements indispensables”. La Belgique et les Pays-Bas ont adopté des mesures similaires.

Eurostar a également annoncé la reprise de la circulation de ses trains mercredi pour des “voyages depuis le Royaume-Uni vers l’Europe continentale”, mais qui restent soumis à “conditions”.

L’Allemagne, qui comme des dizaines d’autres pays a coupé ses liaisons avec le Royaume-Uni, n’a pas annoncé d’assouplissement des restrictions courant jusqu’au 6 janvier. Idem pour l’Espagne.

Nombreux sont aussi les voyageurs abandonnés à leur sort après l’interruption des liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, certains étant privés de réunions familiales pour les fêtes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: