Vague de fraudes sur le Chrome Web Store

Spread the love
  • Yum

Vague de fraudes sur le Chrome Web Store

Le déploiement de nouvelles extensions ou de mises à jour est suspendu pour une durée indéterminée sur le Chrome Web Store. Cette décision fait suite à une augmentation du nombre d’extensions payantes qui effectuent des transactions frauduleuses. Google a déclaré que cette vague de fraudes « à grande échelle » a commencé au début du mois.

Cette interdiction touche toutes les extensions payantes, qu’elles demandent un paiement avant installation, qu’elles fonctionnent sur le base d’un abonnement mensuel ou qu’elles utilisent le principe des achats intégrés. Ces extensions sont toujours disponibles au téléchargement sur le store en ligne de Chrome, mais pour l’instant les développeurs ne peuvent pas proposer de mises à jour.

« Il s’agit d’une mesure temporaire destinée à endiguer le flux, mais nous cherchons des solutions à long terme pour lutter contre ce modèle reposant sur des abus », détaille Simeon Vincent, porte-parole Google de l’équipe des développeurs d’extensions sur Chrome. Si un développeur tente de publier une nouvelle extension Chrome payante, ou de déployer une nouvelle mise à jour sur son extension payante, il reçoit en ce moment un message automatique qui déclare: “Spam and Placement in the Store”.

publicité

Une mesure qui touche toutes les applications payantes

Certaines extensions connues ont été touchées par cette interdiction, notamment le gestionnaire de mots de passe Dashlane ou l’application de planification de réunions Comeet.

Cette décision a été officiellement annoncée dans la nuit du vendredi 24 janvier. Cependant, Jeff Johson, le créateur de l’extension “StopTheMadness” a déclaré à ZDNet que Google bloquait silencieusement les mises à jour des extensions Chrome payantes depuis plusieurs jours. La durée de cette interdiction n’est pas encore décidée.

« Nous travaillons pour résoudre ce problème le plus rapidement possible, mais nous n’avons pas de date à communiquer pour le moment. Toutes nos excuses pour le désagrément. », a déclaré Simeon Vincent.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply