Vaccins contre le Covid-19: les premières doses réservées aux personnes à risque et aux soignants – BFMTV

Spread the love
  • Yum

La présidente de la Commission technique de la vaccination a détaillé sur BFMTV la stratégie de mise en place d’un éventuel vaccin anti-Covid en France.

Si un vaccin contre le Covid-19 est “efficace et sûr”, il pourrait être administré dès le “début de l’année 2021”, a estimé Olivier Véran ce mardi matin sur BFMTV-RMC, au lendemain des annonces encourageantes de Moderna, qui affirme que son candidat est “efficace à 94,5%”.

>> EN DIRECT – Bientôt un vaccin contre le Covid-19? Suivez les dernières informations

Le ministre de la Santé n’a cependant pas précisé les modalités de la vaccination, dont la stratégie est élaborée en France par la Commission technique des vaccinations. Sa présidente, la professeure Elisabeth Bouvet, a assuré sur BFMTV que le pays sera “en capacité” de mettre en oeuvre une telle campagne.

“Deux grandes cibles” désignées

L’infectiologue a précisé que “deux grandes cibles” ont été désignées pour recevoir les premières doses de vaccins, qui arriveront “petit à petit”. À savoir les populations à risque, comme les personnes âgées, susceptibles de développer les formes les plus graves du Covid-19, ainsi que les professionnels de santé.

“Avec la première phase de vaccination, nous ne sommes pas dans une stratégie qui vise à stopper l’épidémie mais dans une stratégie qui vise à protéger les personnes vulnérables et les professionnels de santé. Si on veut intervenir sur l’épidémie, ce sera lors d’une deuxième ou d’une troisième phase de vaccination avec des doses plus importantes”, a expliqué Elisabeth Bouvet.

Des vaccins pour différentes catégories de personnes

Les éventuels vaccins qui vont arriver sur le marché français ne fonctionneront pas de la même manière selon les personnes à qui ils sont administrés. “Certains seront plus efficaces pour les personnes âgées, d’autres pour les plus jeunes”, a précisé l’infectiologue.

“Au cas par cas, au fur et à mesure que les vaccins auront une autorisation de mise sur le marché en France, la Commission technique des vaccinations délivrera des recommandations qui permettront de cibler les indications de chacun de ces vaccins dans la situation actuelle”, a-t-elle expliqué.

Plusieurs laboratoires ont récemment vanté l’efficacité de leur candidat-vaccin. Parmi eux, la société pharmaceutique américaine Pfizer, à qui la Commission européenne a pré-commandé 300 millions de doses, dont 30 millions seront réservées à la France a dévoilé Olivier Véran. Ou encore Moderna, pour lequel un contrat européen est en cours de négociations, selon le secrétaire d’État Clément Beaune.

Clément Boutin Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: