Vaccination: le ministère de la Santé pas inquiet du nombre de créneaux encore disponibles – BFMTV

Spread the love
  • Yum

L’Agence régionale de santé d’Île-de-France a communiqué jeudi pour rappeler que de nombreux créneaux de vaccination étaient encore disponibles vendredi. Mais pour le ministère de la Santé, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

“13.443 créneaux vous attendent.” Ce jeudi, l’ARS Île-de-France a indiqué, sur Twitter, qu’un grand nombre de créneaux de vaccination contre le Covid-19 étaient encore disponibles vendredi dans la région. Un chiffre important, qu’a tenu à tempérer le ministère des Solidarités et de la Santé dans la journée, contacté par BFMTV. Cela s’explique par une offre plus importante de vaccins et par le “nombre exponentiel de doses qui arrivent ce mois-ci”.

“Un nombre de rendez-vous très important est libéré chaque jour. De facto, il y a de nouveaux rendez-vous libres”, explique cette source. “Chaque jour, nous battons des records de vaccination, il y a une grande adhésion à la campagne. Il y a des créneaux libres, mais cela ne veut pas dire que tous ne trouvent pas preneurs à la fin.”

Baisse de tension sur la vaccination

De son côté, la Direction générale de la Santé (DGS) a également justifié le grand nombre de rendez-vous par les “importants volumes reçus”, “la baisse de la tension sur les rendez-vous avec l’avancement de la campagne vaccinale” et “la plus faible appétence de la population active pour les créneaux en semaine”.

“Par ailleurs, les 13.000 rendez-vous disponibles en Île-de-France ne correspondent en aucun cas au nombre de doses disponibles puisque les effecteurs ‘ouvrent’ davantage de créneaux qu’ils n’ont de doses disponibles. Un pharmacien qui a reçu un flacon de 10 doses peut proposer 100 créneaux de vaccination dont 90 ‘disparaitront’ automatiquement dès lors que 10 seront réservés”, a précisé la même source.

Une situation hétérogène

Selon Doctolib, “il est désormais plus simple de prendre rendez-vous pour se faire vacciner” et le “rythme de vaccination reste très soutenu”.

La situation est, par ailleurs, “très hétérogène en fonction des départements et des régions”, note la plateforme: il existe 10.000 disponibilités à 3 jours dans le département du Nord ou la Seine-Saint-Denis et 4000 disponibilités à 3 jours à Paris.

“La moitié des départements sont encore sous tension avec moins de 1000 créneaux disponibles chaque jour pour le lendemain par département”, a ajouté cette même source.

Avec l’ouverture de la vaccination aux jeunes de 12 à 18 ans prévue le 15 juin, Doctolib anticipe une réduction, en partie, du nombre de créneaux disponibles.

Alexis Cuvillier, Jeanne Daudet avec Clément Boutin

Leave a Reply

%d bloggers like this: