Vaccination : le choix de plateformes privées pour la prise de rendez-vous fait polémique

Spread the love
  • Yum

Lundi, nous apprenions que les plateformes de prise de rendez-vous médical Doctolib, Maiia et Keldoc avaient été sélectionnées par l’État afin d’assurer la mise en place de la phase « grand public » de la compagne de vaccination contre le covid-19. Concrètement, les Français peuvent donc se connecter directement sur le portail public Sante.fr, ou sur l’un de ces trois acteurs privés pour leurs futures prises de rendez-vous.

Un premier raté à Nancy

Les acteurs en question ont ensuite précisé leur rôle dans le futur dispositif , à l’image de Doctolib, le leader du marché, qui a annoncé que « les patients prioritaires (âgées de plus de 75 ans Ndlr) peuvent d’ores et déjà prendrez rendez-vous » dans les « 150 centres de vaccination » équipés de son logiciel. Même son de cloche du côté de Maiia qui a précisé que les inscriptions sont ouvertes « à partir de ce mercredi 13 janvier » pour un début de la vaccination prévu le 18 janvier. Enfin, Keldoc a également confirmé sa sélection et précise être utilisé dans « un certain nombre de centres de vaccination ».

Mais ce lancement ne s’est pas déroulé sans problèmes. Ainsi, dès ce mardi à Nancy, des personnes âgées de plus de 75 ans hors Ehpad ont été vaccinées, soit quasiment une semaine avant le lancement national. Il leur était demandé par la ville d’attendre ce mercredi mais en passant par le site Doctolib, elles ont réussi à prendre rendez-vous en ne tenant pas compte des consignes indiquées sur la plateforme.

Localement, cela a été plutôt mal perçu car cette journée était réservée aux personnels soignants de plus de 50 ans et aux personnes âgées de plus de 75 ans résidents en Ehpad. À Nancy, la vaccination est donc ouverte à toute personne volontaire de plus de 75 ans dès ce mercredi, mais les plannings sont déjà très chargés pour le reste de la semaine. L’enjeu est de taille pour le chef-lieu de Meurthe-et-Moselle particulièrement touché par la pandémie.

Jean-Luc Mélenchon critique les choix du gouvernement

Outre ce premier couac, la sélection de ces trois plateformes a pris une tournure très politique ce mardi après la prise de position du député de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier a critiqué le choix du gouvernement sur Twitter :

Macron décide d’un partenariat officiel avec Doctolib pour gérer les centres de vaccination. Une entreprise privée pourra donc ficher toute personne passée par ses mains. Encore une fois, mépris des services publics, choix contraint du privé et des données de santé privatisées.

Attaquée, l’entreprise a répliqué en indiquant que « les données des utilisateurs sont sont sécurisées, utilisées exclusivement pour la prise de rendez-vous et sont la propriété des patients. Doctolib est une entreprise française qui emploie 1600 personnes. Nos services sont utilisés par 42 millions de citoyens. Nous accompagnons simplement nos soignants dans l’organisation des centres de vaccination. »

Le gouvernement a également défendu sa position. Cité par Paris Match, le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué : « On aurait dû tout construire dans le secteur public en partant de zéro alors même que nous avons des acteurs français. ». Il a également rajouté que Doctolib est aussi très utilisé « en Allemagne en matière de vaccination. (…) Il est tout à fait classique et cohérent de nous appuyer également sur l’expertise du secteur privé ». L’Assurance Maladie ne disposant pas de solution clé en main pour la prise de rendez-vous, et face à l’urgence de la pandémie, le choix de ces plateformes semble donc plutôt logique dans l’immédiat.

Enfin, notons qu’un cadre particulièrement protecteur s’applique aux données personnelles en matière médicale. Elles ne doivent en principe servir qu’à « permettre aux professionnels et établissements de santé de gérer leur patientèle et leurs consultations ». Le public peut aussi s’opposer au traitement de ces données, et toute utilisation à des fins publicitaires est exclue.

4.1 / 5

38,8 k avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: