Vaccin : Véran annonce l’élargissement aux pompiers et aides à domicile – RTL.fr

Spread the love
  • Yum

“Amplifier, accélérer et simplifier” la stratégie vaccinale. Voici les trois objectifs affichés par Olivier Véran ce mardi 5 janvier. Après avoir été critiqué pour la lenteur de la mise en place de la campagne vaccinale, le ministre de la Santé veut donner un coup d’accélérateur. Invité au micro de RTL, le neurologue tient à nuancer les reproches formulés à l’encontre du gouvernement en indiquant que la première semaine de vaccination était “une phase d’initiation” dont l’exécutif savait “qu’elle ne serait pas massive”. 

Se voulant rassurant, Olivier Véran affirme que le “rythme de croisière” va “rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours”. Et annonce annonce ainsi l’élargissement des vaccins aux “pompiers et aux aides à domicile de 50 ans et plus”. “Ce sont des professionnels qui sont au contact de personnes fragiles et qui peuvent être amenés à travailler auprès de malades”, explique-t-il. 

Cette déclaration s’inscrit dans la lignée de l’élargissement de la vaccination aux personnels soignants âgés de 50 ans et plus. Le ministre de la Santé ajoute que la vaccination pourra démarrer plus tôt dans les Ehpad où le personnel soignant “nous dit que les résidents sont prêts à être vaccinés”.

Un vaccin contre les formes graves de coronavirus

Pourquoi avoir fixé un seuil à 50 ans ? Le maire LR de La Garennes-Colombes et chef des urgences à l’hôpital Georges Pompidou Philippe Juvin remet en cause cette limite d’âge. “Il faut aller beaucoup plus vite, commencer par les personnes fragiles en général, les professionnels de santé, pas seulement ceux de plus de 50 ans“, déclarait-il.

En réponse, Olivier Véran renvoie Philippe Juvin aux recommandations de la Haute autorité de santé. “Nous savons que le vaccin Pfizer protège des formes graves du coronavirus. Puisqu’il est médecin et travaille, je crois, à l’hôpital, ironise le ministre de la Santé, il sait que les gens qui sont en réanimation massivement sont âgés de 60 ans et plus (…) Nous priorisons les personnes les plus fragiles”.

Le ministre de la Santé annonce aussi l’amplification des “commandes de vaccins au niveau européen”. Cela permettra “d’augmenter le rythme et l’intensité des dotations pour la France, précise-t-il. Aujourd’hui, nous avons un rythme de livraison de 500.000 doses par semaine. Nous aurons bientôt 500.000 doses de Moderna par mois et nous sommes à l’affut d’autres vaccins pour pouvoir protéger les Français”.

La rédaction vous recommande

Lire la suite

Leave a Reply

%d bloggers like this: