Vaccin AstraZeneca : comment les pharmacies se préparent-elles ? Qui est concerné ? – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Après Pfizer-BioNtech et Moderna, le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca s’apprête à entrer dans la campagne de vaccination en France, avec une spécificité : la possibilité pour les pharmaciens de l’administrer

Malgré les doutes formulés ces dernières semaines sur son efficacité, le vaccin AstraZeneca devrait rejoindre, le 25 février, Pfizer-BioNtech et Moderna sur la liste des vaccins administrés au grand public en France. Mais contrairement à ses concurrents allemands et américains, les doses du laboratoire suédo-britannique pourront être injectées directement en pharmacie.

Les 22 000 officines françaises devraient ainsi recevoir dans les jours qui viennent 2,5 millions de doses et prendre part à une campagne de vaccination massive.

Quel protocole ?

Si la vaccination était jusqu’à présent cantonnée aux Ehpad, hôpitaux et centres de vaccination, la Haute autorité de santé a étendu aux médecins généralistes, sages-femmes et pharmaciens l’autorisation d’administrer les doses de l’AstraZeneca.

Contrairement aux vaccins disponibles jusqu’à présent qui doivent être conservés à – 20°C (Moderna) ou entre -70 et – 80°C (Pfizer–BioNtech), celui d’AstraZeneca peut être gardé au réfrigérateur entre 2 et 8 °C. Ce qui justifie cette décision.

Titre

Crédit photo :

Comment les pharmaciens sont-ils formés ?

Chaque année, les pharmaciens sont en première ligne lors de la campagne de vaccination de la grippe. Fin 2020, ils ont vacciné 4 millions de Français.

La procédure pour injecter l’AstraZeneca est similaire. Seule différence, il s’administre en deux doses, espacées de 6 à 9 semaines.

Qui peut se faire vacciner en pharmacie ?

Depuis le 6 février, le personnel soignant peut recevoir le vaccin suédo-britannique. Dès le 25 février, son administration sera étendue aux personnes âgées de 50 à 64 ans avec comorbidités. Ce sera néanmoins aux pharmaciens d’évaluer que la personne à vacciner répond bien aux critères.

Par ailleurs, pour faciliter la tâche aux officines, le site Doctolib vient de leur ouvrir sa plateforme de rendez-vous en ligne.

Concernant la rémunération, les pharmaciens devraient être rémunérés par l’État à l’acte comme pour le vaccin contre la grippe (8 euros par injection).

Leave a Reply

%d bloggers like this: