Ce mercredi 16 mai, Donald Trump a signé un décret interdisant les entreprises de télécommunications américaines d’utiliser du matériel étranger, visant la Chine et Huawei, que le président américain accuse d’espionnage. Mais le constructeur chinois n’est pas du genre à se faire marcher dessus et rétorque sans plus tarder… La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis est-elle déclarée ? 

Une “vulnérabilité exploitée”

Aussitôt dit, aussitôt fait, le Président américain ne s’est pas fait prier pour interdire la commercialisation de certains appareils de télécommunications dans le pays d’Oncle Sam, à commencer par les smartphones, qu’il juge dangereux pour la sécurité du pays.
trump pointing Donald Trump a signé un décret interdisant les entreprises de télécoms d’utiliser du matériel étranger. © CNN
Bien qu’ils ne soient pas nommés explicitement dans le décret, la Maison Blanche vise la Chine et Huawei, évitant ainsi que des “adversaires étrangers exploitent de façon croissante des vulnérabilités dans les services et les infrastructures technologiques de l’information et de la communication aux États-Unis“. Le texte permet donc prendre des mesures qualifiées “d’urgence nationale” contre des “actes malveillants favorisés par Internet, dont l’espionnage économique et industriel“.

Huawei dénonce une mesure illégitime

Le groupe chinois ne se laisse pas marcher sur les pieds et a rétorqué aussitôt dénonçant des “restrictions déraisonnables [qui] empiéteront sur les droits de Huawei“. Ajoutant que d’empêcher le commerce de ses appareils sur le territoire américain “ne rendra pas les États-Unis plus sûrs ou plus forts” réduisant ainsi le pays à “des alternatives de qualité inférieure et malgré tout plus coûteuses, laissant les États-Unis à la traîne pour le déploiement de la 5G”. Huawei se qualifie comme “le leader sans rival de la 5G“, dont le déploiement sur le territoire américain a totalement été radié par cet accord.
huawei 5g roadmap ithome 01 La 5G est le cheval de bataille de Huawei qui se qualifie de ” le leader sans rival de la 5G”. © ITHome
Pékin juge cet acte déloyal, faussant la concurrence. Pour le porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, c’en est trop : “Cela fait un certain temps que les Etats-Unis abusent de leur puissance pour jeter de façon délibérée le discrédit sur les entreprises chinoises et les refouler ainsi à tout prix, ce qui n’est ni juste, ni respectable“.

Notons que c’est une des mesures les plus sévères prises pas le gouvernement Trump contre le secteur technologique chinois, se développe sur tous les continents du globe.

Ces rivalités signent-elles le début d’une guerre commerciale entre les deux plus grandes puissances économies mondiales ? Qu’en pensez-vous ?