USA : une proposition de loi veut interdire le partage de deepfakes par les membres du Congrès

Spread the love
  • Yum

C’est un texte qui fait débat dans un pays où la liberté d’expression est sacrée. Steny Hoyer, député démocrate et chef de la majorité à la Chambre des représentants, a déposé une proposition de loi visant interdire le partage « contenu médiatique manipulé » par les membres du Congrès et le personnel. L’idée est de charger la commission d’éthique de l’institution de modifier le code en vigueur afin d’empêcher ces publications accusées d’être des vecteurs de désinformation.

L’idée serait de prendre des mesures disciplinaires contre ceux qui se seraient montrés coupable de « diffusion par voie électronique, y compris sur les réseaux sociaux, de toute image, vidéo ou fichier audio déformée ou manipulée dans l’intention d’induire le public en erreur ».

Facebook, Reddit et TikTok ont déjà pris des mesures contre ces manipulations

Très remontés contre ce texte, les républicains ont fait remarquer qu’il est difficile de déterminer qui est coupable de désinformation et d’établir des critères précis pour mettre en application ce type de règles en toute objectivité. Ainsi, le député Jim Ryan s’est emporté : « qui va vérifier ? Des vérificateurs de faits libéraux ? Laisse moi tranquille ».

Pour autant, ce projet répond à une vraie préoccupation concernant les deepfakes dont les imitations corporelles et vocales sont de plus en plus convaincantes. De nombreux experts craignaient d’ailleurs que ces manipulations ne viennent perturber l’élection présidentielle américaine, ce qui n’a finalement pas été le cas.

Toutefois, à l’avenir, on pourrait voir ces faux se multiplier, si bien qu’il deviendra bien difficile de s’y retrouver. Cela ne pourrait qu’entretenir un climat de défiance vis à vis des autorités. L’intrusion dans le Capitole cette semaine démontre que la désinformation qui se déploie sur les réseaux sociaux peut avoir des conséquences funestes. Les grandes plateformes ont d’ailleurs pris il y a quelques mois des mesures contre les deepfakes. Ainsi, ces contenus n’ont plus leur place sur Facebook, TikTok et Reddit.

Leave a Reply

%d bloggers like this: