Une victoire de Trump démentie quelques jours plus tard: le scénario fou de la présidentielle – Le HuffPost

Spread the love
  • Yum

Robyn BECK and TIMOTHY A. CLARY / AFP

Un montage photo présentant Joe Biden et Donald Trump en septembre 2019

ÉTATS-UNIS – À deux mois de l’élection présidentielle américaine, les sondeurs s’agitent sur les chances de Donald Trump et de Joe Biden. Si chacun a retenu les leçons des erreurs de 2016 en matière de prévisions, le contexte épidémique lié au nouveau coronavirus et la propension que devrait prendre le vote par correspondance rebattent les cartes… et promettent une étrange période de dépouillement.

Et un scénario comment à faire frémir les observateurs. Il est ainsi possible que Donald Trump soit donné gagnant le soir de l’élection pour être finalement dépassé par Joe Biden les jours suivants, au fur et à mesure que seront dépouillés les bulletins par correspondance.

Telle est en tout cas l’hypothèse surprenante développée pour le média Axios par Josh Mendelsohn, le PDG de Hawkfish, une agence d’analyse de données financée par Bloomberg qui travaille pour la campagne de Joe Biden.

Les démocrates votent plus par courrier

Pour établir ce scénario, Josh Mendelsohn part du principe que les électeurs de Donald Trump sont ceux qui se déplaceront le plus dans les bureaux de vote, contrairement à ceux du candidat démocrate qui devraient plutôt favoriser le vote par correspondance.

Un postulat qu’évoque également le site spécialisé en sondages FiveThirtyEight. Citant un récent sondage NBC News/Wall Street Journal, le site explique que 30% des électeurs inscrits ont déclaré qu’ils prévoyaient de voter par correspondance et 43% en personne le jour du scrutin. Parmi les partisans de Trump, seuls 11% prévoient de voter par correspondance et 66% en personne. Parmi les soutiens de Joe Biden en revanche, 47% ont déclaré qu’ils voteraient par correspondance, et seulement 26% en personne.

“C’est ce que nous appelons un mirage rouge, le soir de l’élection nous croyons que Donald Trump sera en position de force. Nous tirons la sonnette d’alarme et disons que c’est une possibilité très réelle, que les données vont montrer le soir des élections une victoire incroyable pour Donald Trump. Mais lorsque chaque vote légitime sera compté (…) cela montrera en fait que ce qui s’est passé le soir des élections n’était qu’un mirage”, réagit Josh Mendelsohn.

Parmi les scénarios envisagés par Hawkfish, le soir de l’élection, si seulement 15% des bulletins de vote envoyés par courrier ont été dépouillés, Trump pourrait être en tête de plus de 400.000 voix. Le dépouillement des bulletins envoyés par la Poste pourrait prendre plusieurs jours, voire une semaine.

Les propos de Trump font peur aux démocrates

Face à ces données, le PDG de Hawkfish met en garde sur l’impact que cela pourra avoir sur le discours de Donald Trump le soir de l’élection. Il s’inquiète notamment que le président sortant n’accepte pas le résultat final. “On a le président, qui à travers des messages sur Twitter, ses discours et ses meetings, dit concrètement que tout changement après les résultats le soir de l’élection sera synonyme de fraudes”, détaille Josh Mendelsohn évoquant le sentiment d’injustice qui pourrait se réveiller dans une partie de l’électorat si un tel retournement de situation devait se présenter.

De quoi relancer également le débat sur l’état financier des services postaux américains. Alors que les démocrates poussent pour un plan d’aide de plusieurs milliards, Donald Trump lui se dit toujours opposé au vote par correspondance qui serait pour lui “la plus grande fraude électorale de l’histoire”.

À voir également sur Le HuffPost: Trump verse dans la théorie du complot sur Joe Biden

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *