Une Tesla Model 3 en « Autopilot » s’écrase contre une voiture de police

Spread the love
  • Yum

Un incident a eu lieu entre une voiture de police et une Tesla Model 3, samedi matin dans l’État du Connecticut aux États-Unis. Arrêtée sur la route, la voiture des autorités balisait un autre véhicule, tombé en panne, sur l’autoroute 95 près de Norwalk. Aucun blessé n’a été à déplorer selon la police sur Facebook, mais l’événement vient une fois encore remettre en question l’appellation « Autopilot » de Tesla, évoquant son mode semi-autonome.

Ce n’est effectivement pas la première fois que Tesla connaît un problème impliquant son système de conduite. Depuis son arrivée, on estime à 5 décès d’individus en Tesla dans le monde, qui auraient été causés par le mode « Autopilot ». Pour l’incident de samedi dernier, les autorités sont encore à mener leur enquête sur les raisons du crash. Pour l’heure, Tesla n’a pas souhaité répondre aux requêtes des journalistes.

crash model 3 tesla

© Connecticut State Police

« Autopilot »

Dans un post publié sur Facebook, la police locale a indiqué que le conducteur en question était en train de surveiller son chien, à l’arrière de la voiture. A ce moment-là, la Model 3 était sur son mode semi-autonome, et l’individu n’a pas vu venir l’obstacle. En vue des dégâts de la voiture et de la description de la police, l’impact a été tout de même violent : la Model 3 se serait écrasée contre la voiture de police, qui a elle-même touché la voiture en panne, plus loin devant.

crash tesla connecticut

© Connecticut State Police

Ni les autorités ni Tesla n’ont pour le moment ajouté plus de détails à la suite de cet événement. Mais le sujet a de quoi remettre le sujet du mode « Autopilot » sur le devant de la scène. Certains préféreraient que Tesla renomme ce mode, au sens trompeur. Le mode de Tesla n’est effectivement pas un mode entièrement autonome, bien que la Model 3 aurait certainement du pouvoir éviter l’incident de ce weekend en théorie.

Cet avis est notamment partagé par un certain Steve Wozniak, qui avait regretté dans une interview la stratégie de développement de Tesla. Pour le cofondateur d’Apple, la voiture autonome a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir être effectivement compatible avec notre vie du quotidien.

Elon Musk est plus optimiste (ou rêveur ?) : le PDG de Tesla avait déjà réitéré son envie de lancer un mode autonome de niveau 5 dès l’année prochaine…

[Vidéo] Un couple endormi filmé à bord d’une Tesla roulant à 90km/h

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *