Après la déroute aux européennes, c’est un signal de plus de la recomposition de la droite. Une tribune d’une quarantaine de maires de droite et du centre à paraître en début de semaine prochaine, et dont Le Parisien a eu connaissance, appelle à soutenir la politique d’Emmanuel Macron.

Des proches d’Edouard Philippe

Sous le nom de “République des maires et des élus locaux”, cet appel porté par le maire d’Angers Christophe Béchu demande “la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec”.

“Nous refusons de nous laisser réduire à une étiquette, à une consigne de vote”, explique-t-il. Parmi les signataires, des maires encore encartés chez Les Républicains, appartenant à l’UDI, Agir, ou au parti Radical et proches du premier ministre Edouard Philippe.

Une France coupée en deux

Leur tribune est née des dernières élections européennes, où les Français ont montré un “goût à la chose publique, aux débats, aux élections”. Tout en reconnaissant que la France est coupée en deux, les élus locaux estiment qu’il n’est pas trop tard pour redonner au plus grand nombre confiance en l’avenir et en l’action politique.”

Alors que les élections municipales se déroulent dans à peine un an, les maires signataires jugent que “le temps n’est plus aux querelles de chapelles ou aux écuries présidentielles qui spéculent sur 2022. Le temps ne peut pas être à l’opposition systématique qui in fine alimente les extrêmes.”