Dans une interview avec CNBC aujourd’hui, le Dr Paul Friedman, spécialiste cardiovasculaire au sein de la Clinique Mayo (Minnesota), a dévoilé certains de ses travaux en cours en partenariat avec l’Apple Watch. Il dit ainsi avoir constaté des résultats prometteurs en utilisant l’IA pour détecter une anomalie cardiaque, souvent asymptomatique. L’IA utilisée pour lire les ECG permet d’obtenir des résultats impressionnants en identifiant des insuffisances cardiaques faibles et en parvenant à identifier les individus à risques.Sur la base de dizaines de milliers d’analyses, la Clinique Mayo a ainsi mis au point une IA de détection médicale capable de déceler des signes très précoces avant l’affaiblissement du cœur. Le Dr Friedman a indiqué que les professionnels de la santé avaient généralement recours à des électrocardiogrammes, mais qu’ils pourraient désormais être enregistrés « à partir d’une montre intelligente, d’un smartphone », faisant allusion aux récents progrès de l’Apple Watch.

Le Docteur a ainsi déclaré que 7 millions de personnes présenteraient des insuffisances cardiaques faibles sans le savoir. Éventuellement, elles pourraient éprouver un essoufflement ou un gonflement des jambes sans savoir qu’il s’agit d’une anomalie cardiaque sans symptôme. Pour lui, isoler ces personnes permettrait de modifier utilement leur suivi médical et éventuellement sauver des vies.

Source