Une étude révèle l’impact positif des jeux vidéo en matière de lien social

Spread the love
  • Yum

Les jeux vidéo sont un moyen privilégié de socialisation pour les enfants. C’est ce que suggère une étude menée par la société HyperX au Royaume-Uni. Le sondage a permis d’interroger des jeunes âgés entre 13 et 18 ans mais aussi leurs parents pour mieux comprendre le rôle de ce loisir durant la crise sanitaire.

Dans le détail, on observe que plus de la moitié des adolescents ont révélé avoir utilisé les jeux vidéo pour rester en contact avec leurs amis pendant les périodes de confinement. Cette dimension sociale se retrouve dans les résultats. On peut ainsi voir que trois jeunes sur cinq préfèrent jouer à des jeux à plusieurs.

Des jeux bons pour la santé mentale

Leurs parents abondent dans ce sens et beaucoup estiment que cela a contribué à préserver la santé mentale de leurs enfants. Un bémol cependant, bon nombre d’entre eux considèrent le gaming comme une activité chronophage. Ils ne sont que 33 % à penser qu’il s’agit d’une utilisation optimale du temps.

Cité par la BBC, Dieter Declercq, maître de conférences en études cinématographiques et médiatiques à l’Université du Kent, précise : « Le jeu est un moyen important pour les adolescents de socialiser avec leurs amis – et l’importance de la fonction sociale du jeu est devenue encore plus significative pendant le confinement. Cette fonction sociale du jeu est bien sûr très précieuse à une époque où l’interaction physique est moins possible. »

Ce sondage rejoint les conclusions d’une étude de l’Oxford Internet Institute selon laquelle les joueurs qui consacrent le plus de temps à l’univers vidéoludique se déclarent les plus heureux. Ce constat a surpris les scientifiques et va à l’encontre de toutes les recherches menées au cours des quarante dernières années à ce sujet.

Il convient toutefois d’apporter certaines nuances à ce résultat. L’analyse n’a en effet porté que sur deux jeux : Animal Crossing et Plants vs Zombies. Les chercheurs ont aussi constaté que les gameurs qui ressentent un besoin de jouer, notamment pour éviter du stress ou de l’angoisse, continuent de se déclarer moins satisfaits de leur expérience.

4 / 5

54,0 k avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: