Un prototype de lentille de contact intelligente qui fait de l’œil

Spread the love
  • Yum

Un prototype de lentille de contact intelligente qui fait de l'œil

Les lentilles de contact intelligentes sortent tout droit de l’univers de la science-fiction, mais peuvent aussi offrir de l’espoir aux personnes souffrant de certains types de maladies oculaires. C’est le but de nouvelles recherches sur un iris intégré dans une lentille de contact intelligente.

Ce travail de recherche représente un bon exemple du rôle croissant des nanotechnologies appliquées à l’homme. L’iris humain contrôle la taille de la pupille en réponse à la lumière, une fonction critique qui permet à la rétine d’absorber les informations sensorielles appropriées. Une multitude de maladies et de déficiences oculaires empêchent l’iris de réagir de manière appropriée, notamment l’aniridie et le kératocône.

Les chercheurs de l’Imec, un centre d’innovation basé en Belgique, ainsi que des partenaires tels que le CMST, un groupe de recherche affilié à l’université de Gand, l’Instituto de Investigación Sanitaria Fundación Jiménez Díaz à Madrid, en Espagne, et le Holst Centre, ont mis au point une solution portable à faible consommation d’énergie. L’ouverture de l’iris de la lentille de contact est réglable grâce à un écran LCD intégré qui manipule des anneaux concentriques.

publicité

Combattre les déficiences de l’œil

« En combinant notre expertise en matière d’électronique flexible miniaturisée, de conception de circuits intégrés à faible puissance et d’intégration hybride, nous avons démontré la capacité de développer une solution pour les personnes qui souffrent de déficiences de l’iris », explique le professeur Andrés Vásquez Quintero, chercheur à l’Imec. « Notre lentille de contact intelligente peut contrôler le niveau de lumière entrante imitant l’iris humain et offrir une solution potentielle à la correction de la vision – en élargissant la profondeur de champ avec un contrôle automatique de la taille de la pupille. De cette façon, notre approche peut surpasser les solutions actuelles pour lutter contre les déficiences de l’iris de l’œil humain. Ses effets optiques bénéfiques seront encore validés cliniquement et développés en un dispositif médical. »

Grâce à sa conception à très faible consommation d’énergie, elle peut être utilisée pendant toute une journée sans être rechargée. La recherche a été présentée dans la publication Scientific Reports, affiliée à Nature, et démontre le potentiel de la lentille pour augmenter la netteté visuelle, diminuer les aberrations optiques et réduire la quantité de lumière entrant dans l’œil de manière dynamique.

« ‘objectif de l’Imec est de créer une valeur ajoutée pour la société et de mettre nos recherches sur le marché », explique Luc Van den hove, président et directeur général de l’Imec. « Nous sommes convaincus que ce prototype d’iris artificiel a tout le potentiel pour changer la donne dans le domaine du traitement ophtalmique. C’est pourquoi nous avons lancé un projet d’incubation avec l’Imec.xpand pour soutenir pleinement l’ambition de l’équipe de faire mûrir et valider la technologie et soutenir ses efforts de commercialisation ».

L’Imec prévoit de développer le prototype en un dispositif médical. La première étape est la validation auprès des patients et des volontaires.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *