Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balle devant son église à Lyon, l’auteur en fuite – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Les enquêteurs présents devant l’église orthodoxe grecque à Lyon, où a eu lieu l’attaque contre un prêtre, samedi 31 octobre.

Samedi 31 octobre, aux alentours de 16 heures, près de l’Eglise orthodoxe grecque située rue Père Chevrier à Lyon, un archiprêtre orthodoxe, qui était en train de fermer son église, a été pris à partie par un homme seul. Celui-ci a ouvert le feu à deux reprises, avant de prendre la fuite, selon une source policière au Monde. Le prêtre a été blessé, son pronostic vital est engagé.

Le ministère de l’intérieur a fait état d’une intervention des forces de sécurité dans le 7e arrondissement de Lyon, en appelant la population à éviter le secteur Jean-Macé.

Ces faits surviennent trois jours après l’attaque de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice, où trois personnes ont été tuées par un assaillant islamiste armé d’un couteau. Après l’attentat de Nice, Emmanuel Macron a annoncé le passage de 3 000 à 7 000 soldats pour l’opération Sentinelle afin de protéger les lieux de culte et les écoles. La cellule de crise de la Place Beauvau a été activée.

Le premier ministre, Jean Castex, s’est exprimé samedi en fin de journée depuis la ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, où il devait observer un temps de recueillement devant le monument en hommage au père Hamel, assassiné en 2016 par deux djihadistes. « Je ne dispose pas encore d’éléments précis sur les circonstances » de ce qui s’est passé à Lyon, a-t-il dit. « Je dois vous dire que vous devez compter sur l’entière détermination du gouvernement de la République pour permettre à tous et à chacun de pratiquer son culte en toute sécurité et en toute liberté, notre volonté est forte : notre détermination ne faiblira pas », a-t-il ajouté avant de rentrer à Paris participer à la cellule interministérielle de crise.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Christian Estrosi après l’attentat de Nice : « Aucun droit pour les ennemis du droit »

Leave a Reply

%d bloggers like this: