Un policier en civil de 35 ans a succombé après avoir été roué de coups devant une boîte de nuit à Toulouse.

L’annonce du décès d’un jeune policier en civil, sauvagement agressé sur le parking d’une discothèque toulousaine dans la nuit du vendredi 19 juillet au samedi 20 juillet, résonne douloureusement jusque dans les Pyrénées-Orientales, d’où est originaire sa famille.

Deux personnes ont été placées en garde à vue par le service régional de police judiciaire (SRPJ) de Haute-Garonne. Le suspect principal est un ancien boxeur, déjà défavorablement connu de la justice.

Le mobile privilégié serait celui d’une dispute pour une place dans la file d’attente du food-truck situé devant la boîte de nuit.

L’article en intégralité est à retrouver dès à présent dans notre zone Abonnés et dans L’Indépendant du lundi 22 juillet.