Depuis plusieurs mois le compte Twitter de l’enseigne, installée à Villeneuve-d’Ascq et à Croix, préparait le terrain en postant régulièrement des photos du catalogue Decathlon de 1985.

Après 30 000 retweets d’un défi Twitter proposant la réédition de «JOG 85», Decathlon a annoncé qu’une édition de 1 000 pièces de ce jogging, particulièrement dans l’air du temps, serait vendue ce mercredi. Ce 13 février, à 13 heures, les aficionados du style des années 80 attendaient donc fébrilement de pouvoir commander cette pièce, vendue 20,58 euros. «C’est la première fois que l’on revisite un ancien modèle à la demande de nos abonnés sur les réseaux sociaux », indiquait le service de communication de l’entreprise.

20 secondes

Mais, rapporte le site BFM TV, ce mercredi, à l’heure de la vente, le stock a d’abord été annoncé comme épuisé, puis la page produit a affiché un message d’erreur. Il semble que les commandes ont fonctionné pendant 20 secondes avant que l’infrastructure ne commence à s’écrouler.

Vers 13 h 10, c’est l’ensemble du site de Decathlon qui a fini par céder sous la pression des internautes. « Le #JOG85 a été en rupture de stock extrêmement vite, et notre site a crashé quasiment aussi rapidement. On est en train de tout analyser, et on communique plus en détail dans l’après-midi ! », explique le community manager de la marque sur le compte Twitter de Decathlon. « On a eu 3 fois plus de visites ce midi que notre pic historique sur decathlon.fr, et ce, sur un seul produit », a-t-il ensuite indiqué .

Vendu 20,58 euros (135 francs), le sweatpant a très rapidement refait surface sur Leboncoin où des internautes le proposent entre 80 et 100 euros.

Une revente un peu prématurée, car selon le Twitter de Decathlon les « commandes sont en cours de contrôle et de validation ». Pas sûr que les vendeurs du Boncoin reçoivent un jour leurs commandes.