Apple attendra au moins jusqu’en 2020 pour sortir un iPhone capable de se connecter aux réseaux 5G, comme de précédentes informations le laissaient supposer.

L’entreprise attendra jusqu’à un an après le déploiement de la prochaine génération de technologie sans fil, a indiqué Bloomberg lundi, citant des sources anonymes.

65 millions de smartphones 5G en 2020

Apple a opté pour une stratégie similaire avec la 3G et la 4G LTE, les deux générations précédentes, pour éviter des problèmes de mauvaise couverture initiale.

La querelle en cours avec le fabricant de puces 5G Qualcomm (qui présentera sa 5G cette semaine lors d’une conférence à Hawaï) pourrait également être un facteur, selon le rapport, car Intel ne disposera pas de puces à temps pour les iPhone 2019.

Ce retard pourrait donner un avantage à des entreprises rivales comme Samsung et Huawei. Samsung a annoncé lundi 3 décembre qu’il commercialiserait un smartphone 5G aux États-Unis avec Verizon au cours de la première moitié de 2019.

Huawei, désormais le 2e constructeur mondial de smartphones devant Apple, prévoirait d’inclure la 5G dans son futur terminal pliable. Plus généralement, les premiers smartphones 5G sont attendus l’année prochaine.

Cependant, ces modèles ne devraient représenter qu’une faible part des ventes de smartphones en 2019. Dans une récente note, Gartner estime que les industriels travailleront principalement sur de la R&D et des tests des différentes technologies 5G.

Il “est peu probable que la 5G apparaisse dans les terminaux mobiles en grande quantité avant 2020 ” avance Roberta Cozza, directrice de recherche du cabinet. “Nous prévoyons que les ventes de téléphones portables 5G atteindront 65 millions d’unités en 2020.” Une part infime donc des plus de 1,5 milliard de smartphones qui devraient être livrés dans le monde à cette période.