Comment reconstruire la flèche de la cathédrale Notre-dame de Paris ? Faut-il la reconstruire à l’identique ? Ne pas la reconstruire puisque celle-ci a été ajoutée au XIXe siècle ou imaginer une toute nouvelle flèche ? Ces questions, le gouvernement français veut les confier à des professionnels en lançant un concours international d’architecture. C’est ce qu’a annoncé Edouard Philippe, le premier ministre français, à l’issue d’un Conseil des ministres entièrement dédié à la reconstruction de la cathédrale. L’objectif est de “doter Notre-Dame d’une nouvelle flèche adaptée aux techniques et enjeux de notre époque. La filière de tous les métiers d’arts sera également mobilisée pour en faire le bras armé de cette reconstruction“.

Des dons défiscalisés et centralisés dans un portail de collecte

Un concours international d'architecture pour la flèche Un concours international d’architecture pour la flèche – © GERARD JULIEN – AFP
Le premier ministre français, Edouard Philippe a rappelé l’ambition de reconstruire la cathédrale d’ici 5 ans : “Un défi pour les générations futures“. Plusieurs mesures annoncées hier par le président de la République Emmanuel Macron ont été précisées : un portail de collectes permettra de centraliser les dons de France et de l’Etranger. Le gouvernement français annonce également une défiscalisation des dons des personnes physiques ainsi que la possibilité pour les entreprises de bénéficier d’une réduction d’impôt pour mécénat comme le système français le permet. 

Le premier ministre a également rendu un vibrant hommage aux 400 sapeurs pompiers mobilisés au péril de leur vie pour sauver l’édifice historique des flammes. “Le bilan aurait pu être bien plus lourd“, a-t-il ajouté. 

Newsletter info
Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.
OK