Un Boeing ukrainien s’écrase après son décollage à Téhéran, avec quelque 170 personnes à bord – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Sur le lieu du crash de l’avion ukrainien près de Téhéran, le 8 janvier.

Environ 170 personnes sont mortes après qu’un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines s’est écrasé, mercredi 8 janvier, après avoir décollé de Téhéran, en Iran, en direction de Kiev, en Ukraine. « Selon les données préliminaires, tous les passagers et membres d’équipage sont morts », a écrit le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur sa page Facebook.

Un haut responsable de la diplomatie ukrainienne, Vassyl Kyrylytch, a donné la même indication à l’Agence France-Presse (AFP), en précisant que « selon des chiffres préliminaires, il y avait 168 personnes à bord » de ce vol. « De toute évidence, il est impossible que des passagers » du vol PS-752 Téhéran-Kiev « soient en vie », a aussi déclaré à l’agence semi-officielle Isna le chef du Croissant-Rouge iranien.

Un feu s’est déclaré sur l’un de ses moteurs peu après le décollage de l’appareil de l’aéroport international d’Imam Khomeini, selon un porte-parole du ministère des transports iranien cité par une agence de presse iranienne. Cette source indique que 167 passagers et neuf membres d’équipage, soit 176 personnes, avaient pris place à bord de l’avion.

L’appareil, un Boeing 737-800 en service depuis trois ans selon le service FlightRadar24, s’est écrasé à une quinzaine de kilomètres de l’aéroport. Sur le lieu du crash, où une dizaine d’ambulances avaient été envoyées, des débris de l’appareil s’étalent sur une large zone.

Boeing, le constructeur américain de l’appareil, a réagi sur Twitter : « Nous sommes au courant des informations de presse qui viennent d’Iran et nous rassemblons davantage d’informations. »

Leave a Reply